Sud-Kivu: par des coups, un neveu de Lukwebo et Conseiller du Gouverneur arrête un rassemblement de l’AFDC-A de Néné Nkulu à Kavumu

Des échauffourées ont été signalées ce dimanche 29 Septembre 2019 à Kavumu dans le territoire de Kabare, entre des jeunes de l’Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés (AFDC-A) restés fidèles à Bahati Lukwebo et ceux de la frange dissidente fidèle à Nene Nkulu.

La scène a eu lieu dans une salle de l’hôtel Kavumu Center au cours d’une conférence débat organisée par l’AFDC-A pro Nene Nkulu représentée sur place par Me Alain Shukuru.

Dans une vidéo qui a fait le buzz sur le réseau social Whatsapp, on montre Raphael Kanyunyi Lukwebo, Conseiller économique, des Investissements, Education et Jeunesse du Gouverneur de la province et membre de l’AFDC au Sud-Kivu qui arrache violemment le drapeau de l’ADFC-A étalé sur la table, et menace la délégation de l’AFDC-A de Nene Nkulu conduite par Me Alain Shukuru. L’altercation va se transformer en une chasse à l’homme dans la salle où l’on voit ces membres de la délégation de l’AFDC-A conduite par Shukuru prendre la poudre d’escampette.

Un acte que ces jeunes de l’AFDC-A de Lukwebo qui se disent avoir été provoqués considèrent comme normal car selon eux, l’AFDC-A de Lukwebo avait déjà interdit l’utilisation de ses insignes et avait demandé aux dissidents de créer leur propre parti politique.

Pour Alain Shukuru, c’était plutôt une menace contre sa personne pour avoir revendiqué ses honoraires auprès de Bahati Lukwebo après l’avoir consulté comme avocat.

Selon lui, il ne s’agissait pas de l’implantation de l’autre frange de l’AFDC-A, mais d’une réunion avec la notabilité locale au cours de laquelle il dit avoir été agressé par des jeunes « drogués » et « payés » par Sengo Lukwebo, l’autre neveu de Lukwebo pour venir le tuer.

 ‘‘Ce ne sont pas les jeunes de l’AFDC qui m’ont poursuivis, c’est un groupe de bandits que Monsieur Sengo Lukwebo et son petit frère Kanyunyi ont recruté à l’essence pour venir me tuer sur ordre de leur Papa Bahati Lukwebo. Je n’ai eu la vie sauve que grâce à la population qui était là. Le crime que j’ai commis c’est d’avoir revendiqué mes honoraires auprès de Bahati Lukwebo après m’avoir consulté comme avocat’’ affirme-t-il.

Alain Shukuru affirme avoir initié ce lundi 30 Septembre une plainte contre Sengo Lukwebo et Raphael Kanyunyi auprès du procureur général à Bukavu pour que justice soit faite et qu’il soit remis dans ses droits.

 ‘‘Je viens d’initier une plainte contre Monsieur Sengho Lukwebo et son petit frère Raphael Kanyunyi qui est conseiller du gouverneur, parce qu’il a dit que comme il est conseiller personne ne peut le toucher, et je venais de la déposer au procureur général. Je vais également initier une plainte contre Bahati Lukwebo à la cour de cassation à Kinshasa’’ promet-il.

Du côté de Raphael Kanyunyi Caleb, il dit rester attaché à l’idéologie du Sénateur Modeste Bahati Lukwebo,  Initiateur et «Président légal et légitime  du parti politique, AFDC et, du regroupement politique, AFDC-A ». Il continue à mettre en garde les frondeurs.

«Mise en garde sévère  aux frondeurs, escrocs et usurpateurs du Regroupement AFDC-A. Alain SHUKURU et ses complices m’ont vu en chair et en os et sur terrain, ils ont réussi des coups fatals. L’AFDC-A est et restera un et indivisible, sous la houlette de l’Honorable Sénateur Modeste Bahati Lukwebo qui je rends un vibrant hommage pour le sacrifice consenti afin de donner à la Jeunesse congolaise une école politique d’excellence » écrit-il dans un message envoyé également à Laprunellerdc.info.

Signalons qu’à l’issu de la radiation de l’AFDC et Alliés du Front commun pour le Congo (FCC), la frange de l’AFDC-A dirigée par la ministre Nene Nkulu qui est restée fidèle au FCC continue à fonctionner parallèlement à celle du sénateur Bahati Lukwebo.

Ici au Sud-Kivu, la fédération provinciale de l’AFDC a dernièrement  précisé que pour rien au monde, elle ne cautionnera ni ne laissera l’ouverture d’un bureau bis de l’AFDC-A en province.

Jean-Luc M.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.