Sud-Kivu: l’ultimatum du Gouverneur aux opérateurs miniers expatriés exerçant à Mwenga

gouvernement frontière - coopératives minières
Théo Ngwabidje à la frontière Ruzizi 1, le 20 février 2020

Le Gouverneur du Sud-Kivu Théo Ngwabidje, instruit les opérateurs miniers expatriés qui œuvrent dans le territoire de Mwenga; de présenter les titres miniers et actes juridiques, qui les autorisent à exercer leurs activités dans le secteur minier.

Dans un communiqué rendu public ce jeudi 12 août 2021, l’autorité provinciale indique que la Commission chargée de Certification des titres miniers des expatriés œuvrant dans le secteur minier, sera chargée de recevoir ces derniers pour un contrôle.

Un ultimatum de 72 heure, qui prendra cours le 16 août prochain, leur a été accordé afin de régulariser leur situation.

« Conformément à mon arrêté du 2 décembre 2020 instituant une commission chargée de certification des titres miniers des expatriés œuvrant dans le secteur minier en province, et au moratoire de trois mois leurs accordés par la note circulaire du 16 février 2021 du ministre provincial en charge des mines, il est demandé à tous opérateurs miniers expatriés exerçant dans le territoire de Mwenga, de se présenter à la commission susvisée dans le délai de 72 heures, à partir de ce lundi 16 août 2021, avec des titres miniers et actes juridiques qui les autorisent à exercer leurs activités dans le secteur minier, » lit-on dans ce communiqué.

Le Gouverneur de province prévient que dépassé ce délai, les récalcitrants verront leurs activités suspendues, avec toutes les conséquences y afférentes

Signalons que cette instruction du Gouverneur intervient, après plusieurs années d’alertes des organisations de la Société Civile de Mwenga, qui n’ont cessé de dénoncer la manière dont des sociétés Chinoises particulièrement, opèrent dans le territoire de Mwenga. Selon ces structures, en plus du non-respect du Code minier congolais, ces sociétés Chinoises sont régulièrement accusées de ne pas respecter les cahiers de charges signés avec les populations locales.

Bertin Bulonza

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.