Sud-Kivu : le PND menace de manifester si l’affaire du passeport de son président Salomon Kalonda n’est pas résolue

Le Parti National pour la Démocratie et le Développement (PND) Sud-Kivu menacer d’organiser des manifestations de grande envergure dans la ville de Bukavu et en province afin de pousser les autorités du pays à octroyer le passeport à son président national Salomon Idi Kalonda.

Le président fédéral de ce parti politique l’a dit ce samedi 31 Août 2019, lors d’un point de presse organisé à la permanence du PND, située non loin de la Place de l’Indépendance sur avenue Michombero, en Commune de Kadutu (Bukavu).

Mbanzi Kasongo regrette de constater que Salomon Idi reste toujours cloué en dehors de la République démocratique du Congo par manque des documents pouvant lui permettre à vivre en RDC comme tant d’autres congolais.

Il fustige la lenteur avec laquelle les autorités actuelles traitent le dossier du passeport du numéro un de ce parti politique proche à Moïse Katumbi.

«Nous constatons avec amertume et regret la façon dont est traité le dossier du passeport de notre président Salomon Idi Kalonda. Vous allez vous souvenir lors de son séjour à Bunia, le président Félix Tshisekedi, il y a de cela 2 mois a déclaré que mon jeune frère Salomon est congolais, j’ai travaillé avec lui pendant un temps, il a droit à son passeport. Fort malheureusement, le président Salomon n’a jamais été rétabli dans ses droits légitimes et légaux d’un citoyen congolais. Nous constatons avec indignation, nos alliés d’hier qui, ensemble avons marché pour revendiquer l’alternance que eux jouissent aujourd’hui, sont devenus nos bureaux tout en oubliant notre lutte commune qui était le rétablissement d’un État de droit, d’une justice équitable, la lutte contre le népotisme, le clientélisme et l’anarchie que fort malheureusement notre président continue à subir. » A-t-il dénoncé.

Le PND menace d’organiser des manifestations de grande envergure dans la ville de Bukavu au cas où leur président ne soit rétabli dans ses droits les plus légitimes.

«Nous membres du PND Sud-Kivu, nous réservons le droit d’observer et d’organiser certaines manifestations de grande envergure pour que notre président Salomon soit rétabli dans ses droits les plus légitimes. Nous annonçons très prochainement des marches, des sit-in et autres manifestations jusqu’à ce qu’il ait son passeport qui lui est privé anarchiquement par des personnes qui ne veulent pas le changement dans ce pays. » a-t-il ajouté.

Bras droit de Moise Katumbi, Salomon Idi Kalonda n’est toujours pas retourné au pays faute de passeport. Selon plusieurs sources, les nouvelles autorités l’accuse de détenir la nationalité Belge. Le président Tshisekedi avait affirmé que Salomon Kalonda était congolais et qu’il devait revenir dans son pays. 

Ibag Bagenda

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.