Sud-Kivu : la DYCOD suspend sa manifestation en attendant l’issue des actions en cours contre l’exploitation illicite des minerais

sajecek - septembre - dycod - manifestation - Nkafu-communes-CCPSC-Bukavu-Covid-19
Vue sur une partie de la ville de Bukavu

La Dynamique Communautaire pour le Développement et la Cohésion Sociale (DYCOD) annonce la suspension de la grande manifestation initialement prévue pour ce lundi 13 septembre 2021.

Le week-end dernier, le Cadre de Concertation provinciale de la Société Civile et la Dynamique Communautaire pour le Développement et la Cohésion Sociale (DYCOD) avaient appelé toute la population du Sud-Kivu à se mobiliser comme un seul homme pour solidariser ce lundi 13 Septembre 2021 avec les communautés affectées par cette exploitation illicite des minerais à Mwenga et dans les autres territoires de la Province.

Lire aussi: Exploitation illicite des minerais à Mwenga : la déclaration du CCPSC et de la DYCOD

Dans un entretien avec LaPrunelleRDC.info, le Coordonnateur de la DYCOD estime qu’il faut donner la chance aux actions en cours pour stopper cette situation « inacceptable » dans le territoire de Mwenga et partout au Sud-Kivu.

Pour Nicolas Kyalangalilwa, deux facteurs expliquent que les cris ont été entendus. Il s’agit en premier lieu de l’arrivée d’une mission parlementaire dans la province mais également le déplacement jusqu’à Mwenga du Commandant 33ème région Militaire en vue de se rendre compte de la situation sur terrain.

« On donne la chance au mécanisme en cours. C’est vrai que ce n’est pas le format idéal qu’on aimerait mais on préfère attendre voir les résultats de ces deux actions pour entrevoir la suite. Nous ne voulons pas que nos actions entravent leur travail ; un travail que nous voulons par ailleurs objectif et neutre pour l’intérêt de tout le peuple », annonce Nicolas Kyalangalilwa.

Nicolas Kyalangalilwa de la DYCOD ne veut pas tout de même rester naïf en annonçant le report de la manifestation. Il fait un appel à la mobilisation qui doit rester au zénith. Le Coordonnateur de la DYCOD appelle donc toute la population à rester mobilisée et vigilante afin d’exiger des résultats dans le sens des attentes des populations.

« Restons vigilants. Cet exercice ne doit pas nous endormir. Au cas où les résultats ne vont pas dans le bon sens, nous devons nous lever pour nous, pour nos communautés et pour notre pays » ; appelle-t-il.

En attendant, Nicolas Kyalangalilwa félicite le bureau de la chambre basse du Parlement ainsi que le ministère de la défense qui, dit-il, on agit « avec promptitude » dans ce dossier.

« Nous voulons connaitre toute la vérité et voir les coupables subir toute la rigueur de la loi afin que pareil désordre, pareille mafia ne se répète plus jamais », conclut-il.

Lire aussi: Enquête sur l’exploitation illégale des minerais à Mwenga: la Commission parlementaire invite les responsables des sociétés minières

Il faut que rappeler que les responsables des sociétés et coopératives minières actives dans la province du Sud-Kivu sont appelés à prendre part à la rencontre organisée à Bukavu ce lundi 13 septembre 2021 par la commission parlementaire chargée d’enquêter sur l’exploitation illégale des minerais dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, à l’Est de la République Démocratique du Congo. 

Jean-Luc M.

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.