Sud-Kivu: jardins verticaux résultat du recyclage des bouteilles plastiques, une contribution à la protection de l’environnement

Les habitants de Bukavu sont appelés à entretenir l’environnement en posant des actes concrets comme planter les arbres afin de lutter contre le réchauffement climatique. C‘est un appel lancé par la briquette du Kivu, une jeune entreprise qui œuvre depuis 2018 dans la lutte contre le changement climatique par la production des charbons écologiques et le recyclage des plastiques par le montage des jardins artificiels sur les murs.

« il est impérieux d’entretenir l’environnement afin de léguer un monde meilleur à la génération à venir» dit Murhabazi Zigabe, jeune entrepreneur  au cours d’un entretien avec notre reporter à l’occasion de la journée mondiale de l’environnement.

Il indique qu’il existe d’autres moyens de lutter contre la pollution de l’air et le réchauffement climatique, en utilisant d’autres techniques que la population du Sud-Kivu devra emprunter afin de garder son environnement  sain.

C’est le cas de la technique que ce jeune artiste développe dans son jardin, celui-ci consistant à élever des jardins sur les murs des maisons ou des clôtures avec des bouteilles et conteneurs plastiques où sont plantées plusieurs catégories de légumes.

Il affirme que cette technique peut aider à produire plus sur un espace très réduit, et permettre non seulement à lutter contre la pollution mais aussi à assainir l’environnement sur toute l’étendue.

«On peut donner aux familles la capacité de produire beaucoup des légumes sur un espace très réduit, on monte des jardins sur les murs des maisons et comme ça les familles peuvent s’ auto-suffire en légumes et c’est aussi une façon d’initier les nouvelles générations aux techniques agricoles, notre jardin n’est pas seulement à caractère agriculteur mais aussi ornemental » a-t-il indiqué.

Rappelons que le monde entier célèbre la journée internationale de l’environnement, alors que la nature continue à vivre le changement climatique suite à la présence des éléments nocifs, notamment les gaz à effet de serre libres dans l’atmosphère et le déboisement.

Malaika Grâce

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.