Sud-Kivu : des diabétiques plaident pour leur prise en charge par l’Etat

diabètes - sud-kivu
Syringe and medical drugs for diabetes, metabolic disease treatment

Les diabétiques de la Province du Sud-Kivu plaident pour leur prise en charge par l’Etat Congolais.  Plaidoyer fait ce lundi 15 novembre en marge d’une activité du Centre d’Appui à la Promotion de la Santé (CAPSA Asbl) pour célébrer la Journée Internationale du diabète, le 14 novembre de chaque année.

Pour nombreux diabétiques de Bukavu, le gouvernement congolais devrait tout faire pour prendre en charge les diabétiques et d’autres maladies chroniques comme l’hypertension.

Lire aussi: Sud-Kivu : toujours pas des fonds pour la prise en charge du diabète, de l’hypertension…, un frein pour les ODD (CAPSA)

C’est d’ailleurs ce qu’espère Jean, membre de l’Association des diabétiques de Panzi.

Selon lui, les diabétiques essaient par les moyens de bord à travers leurs associations respectives à partager l’information avec leurs pairs mais ceux-ci se heurtent au manque des moyens pour leur prise en charge. Cela accentue le taux de morbidité et mortalité lié au Diabète.

Il recommande aux députés provinciaux d’initier un édit en province qui permettra de dégager un fonds de prise en charge des patients diabétiques.

Lire aussi: Covid-19: le CAPSA alerte sur le risque que courent les personnes atteintes de maladies chroniques

Le député provincial David Mubalama a reconnu que les statistiques sur la prévalence du diabète sont alarmants.

Il estime également qu’il est urgent qu’un édit provincial sur la question de la prise en charge des diabétiques soit mis en place au Sud-Kivu.

Contexte

Chaque 14 novembre, et ce depuis trente ans maintenant, la Fédération Internationale du Diabète (FID) et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), organisent La Journée mondiale du diabète.

Cette maladie chronique, qui se caractérise par un excès de sucre dans le sang, constitue partout sur la planète un véritable enjeu de santé publique.

Cette journée se traduit donc par une campagne mondiale de sensibilisation. Chaque année, les organisations de défense des droits des diabétiques s’activent à la sensibilisation sur l’éducation à la prévention de cette maladie.

Il faut dire que la Province du Sud-Kivu a rapporté environ 11.643 cas de diabète en 2020. 6.272 nouveaux cas au premier trimestre de cette année 2021, selon le Ministre Provincial de la Santé.

Narcisse Bisimwa

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.