Sud-Kivu: c’est parti pour la désobéissance fiscale à Shabunda, pas d’avion sur tous les aérodromes du territoire

Sud-Kivu: c’est parti pour la désobéissance fiscale à Shabunda, pas d’avion sur tous les aérodromes du territoire
L'aérodrome de Shabunda plein des tronc d'arbres, et des fers pour empêcher tout atterrissage. Ph. Tiers
569 Views

Comme récemment annoncée par la société civile de Shabunda, la campagne de la désobéissance fiscale a été lancée ce vendredi 28 février sur toute l’étendue.

Tout a commencé par une marche pacifique partie du bureau de la société civile territoriale de Shabunda, passant par le monument de la paroisse jusqu’à l’aérodrome où des habitants sont allés déposer des troncs d’arbres, des grosses pierres, des fers pour ainsi empecher à l’avion d’attérier sur l’aérodrome.

Joseph Mpenseni, président de la Société Civile du territoire de Shabunda indique que c’est dans le cadre d’exprimer leur mécontentement au sujet du délabrement très avancé de la route Bukavu-Shabunda. Cela en dépit des promesses des autorités comme quoi, cette route serait réhabilitée dans le cadre de programme des 100 jours du président de la République.

Des manifestants lors la marche de ce vendredi

Nous avons organisé une marche pacifique et avons bloqué l’aérodrome de Shabunda. Nous avons aussi lu notre mémorandum devant l’administrateur. Comme annoncé, la désobéissance fiscale est lancée à partir de ce vendredi. Aucune taxe ni impôt ne sera payé sur toute l’étendue du territoire de Shabunda. Non plus aucun avion ne pourra atterrir sur le sol de Shabunda avant la réhabilitation de la route Bukavu-Shabunda.”

Le président a alors indiqué que tous les aérodromes de Shabunda sont bloqués et aucun avion n’a pu atterrir. Cependant, seul un opérateur économique a voulu forcer l’atterrissage à l’aérodrome de Chonka.

Par ailleurs, il dit féliciter les forces de l’ordre qui ont encadré leur manifestation du début à la fin et tout s’est passé dans le calme. 

Pour rappel, des ressortissants de Shabunda vivant à Bukavu, ont organisé une marche pacifique à Bukavu pour réclamer la construction de la route Bukavu-Shabunda le 18 février dernier. Dans le même ordre d’idée, la  Société Civile de Shabunda a annoncé qu’elle va débuter des actions de grande envergure pour réclamer la réhabilitation de la route Bukavu-Shabunda. C’est dans ce cadre qu’elle a promis lancer la campagne de la désobéissance fiscale à partir de ce vendredi 28 février 2020.

Gracieuse Wany S.

Partager cet Article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on LinkedIn
Linkedin
CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )