Sud-Kivu: 9 personnes tuées, 46 maisons attaquées, 14 cas d’enlèvement et 5 cas de justice populaire en avril 2019 (Sajecek)

L’association Sajecek Forces Vives a publié son rapport mensuel concernant des cas d’insécurité et des violations des droits humains en province du Sud-Kivu.

Comparativement au mois de mars dernier,  l’organisation note que l’insécurité au Sud-Kivu a connu une baisse au courant du mois d’avril écoulé.

Le mois d’avril écoulé, 9 personnes ont été tuées contrairement au mois de mars où 20 cas de tueries avaient été enregistrés par l’organisation. Le territoire d’Uvira occupe la première position avec 4 cas.

Les attaques de maisons  se sont amplifiées au mois d’avril avec plus de 46 maisons attaquées alors qu’au mois de mars, seuls 25 cas avaient été enregistrés. Le territoire de Kabare et le  territoire d’Uvira occupent respectivement la 1ère   et la 2e place.

Le braquage des véhicules continue à être observé au Sud-Kivu où 6 véhicules ont été braqués dont 4 dans le territoire d’Uvira, rapporte l’organisation.

14 cas d’enlèvements ont été enregistrés contre 12 au mois de mars. Le territoire d’Uvira vient en tête  suivi de la ville de Bukavu avec respectivement 6 et 4 cas.

Le mois d’avril a, par ailleurs connu une hausse de cas de justice populaire avec 5 cas enregistrés dont 4 viennent du seul territoire d’Uvira. 

Le tableau selon Sajecek Forces Vives:

Tueries Maisons attaquées Véhicules braqués Enlève-ments Justice populaire
Bukavu 1 6 4
Kabare 1 22 1
Walungu 1 2 1 2 1
Mwenga 1 1
Uvira 4 15 4 6 4
Fizi
Shabunda 1
Idjwi
Kalehe 1 1
Total 9 46 6 14 5

La sécurité des personnes et de leurs biens devrait être la principale priorité des autorités de la province afin de rendre le Sud-Kivu un havre de paix, avait préconisé Sajecek Forces Vives, dans son bulletin du mois de mars.

Dans plusieurs « bulletins surprises », cette organisation alerte sur la détérioration de la situation sécuritaire dans la province. Il évoque dans la plus part des cas la responsabilité de l’État dans la recherche des solutions à ce problème. 

Pour ce mois d’Avril, l’organisation appelle le Gouverneur récemment investi à s’investir pour rétablir la sécurité des personnes et leurs biens en province.

Honneur-David Safari

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.