Sport : Maradona, Bryant, … ces icônes emportées par l’année 2020

Bryant

Stars mondiales dont Bryant, et légendaires, sportifs encore en exercice ou dirigeants, plusieurs figures du sport nous ont quittés en 2020.

L’ancien international néerlandais d’Anderlecht Robbie Rensenbrink est décédé le vendredi 25 janvier à l’âge de 72 ans des suites d’une maladie. Il souffrait d’AMP (atrophie musculaire progressive). Meilleur buteur du championnat en 1973, et Soulier d’Or en 1976, Robbie Rensenbrink restera sans doute pour toujours le plus talentueux joueur ayant foulé les pelouses du championnat de Belgique pendant une décennie (de 1969 à 1980).

Le 26 janvier 2020, le monde du sport est en émotion. L’un des plus grands champions de l’histoire de la NBA, Kobe Bryant, trouve la mort dans un accident d’hélicoptère. Retraité des parquets depuis 2016 après vingt saisons à tutoyer les cimes du basket mondial, « Black Mamba » était l’un des sept joueurs à avoir inscrit plus de 30.000 points en carrière. 5 fois champion NBA avec les Lakers, Kobe Bryant a aussi glané 2 titres olympiques, en 2008 et 2012.

Le footballeur italien Paolo Rossi, héros de la Coupe du Monde 1982 remportée par l’Italie, est mort à 64 ans, dans la nuit du 9 au 10 décembre. 

Ayant formé un redoutable trio avec Platini et Boniek, il a accumulé les trophées avec la Juventus : Serie A, Coupe d’Italie, Coupe des Coupes, Supercoupe d’Europe et Coupe des clubs champions (lors de l’effroyable finale du Heysel). A titre personnel, un Ballon d’or viendra couronner son exceptionnelle année 1982.

Diego Maradona est décédé le 25 novembre d’un arrêt cardiaque à l’âge de 60 ans. Dribbleur hors pair capable de mystifier les défenses, Maradona restera le symbole et capitaine incontesté de l’Argentine. Sous les couleurs de l’équipe nationale pendant 17 ans (1977-1994), le légendaire numéro 10 a marqué 50 buts en 115 matches et offert à son pays la deuxième Coupe du monde de son histoire en 1986.

Internationaux

Le Congolais Léon Mokuna, le premier Africain à avoir évolué en D1 belge (en 1957, à La Gantoise) est décédé le mardi 28 janvier à l’âge de 91 ans. L’attaquant congolais, né à Kinshasa, avait évolué en Belgique sous les couleurs de Gand (1957-1961), de Waregem (1961-1966) et de Courtrai. En 1959, Léon Mokuna, qui a rapidement obtenu la nationalité belge, est devenu le premier joueur d’origine africaine à enfiler le maillot des Diables Rouges pour un match avec l’équipe nationale belge B. Il n’a jamais joué avec l’équipe A. Il était surnommé Trouet en raison de la puissance de son tir. Son transfert avait été une réussite, Léon Mokuna devenant une star du championnat.

L’ancien international néerlandais Barry Hulshoff est décédé le dimanche 17 février à l’âge de 73 ans. Barry Hulshoff a remporté la Coupe des champions en 1971, 1972 et 1973 avec le grand Ajax des années 70. L’ancien international néerlandais (14 sélections, 6 buts) a aussi été sept fois champion des Pays-Bas, remporté quatre Coupes des Pays-Bas et deux Supercoupes de l’UEFA en 1972 et 1973. Après sa carrière de joueur, Barry Hulshoff a entraîné plusieurs clubs belges : le Lierse, Westerlo, Beveren, le Beerschot, Saint-Trond, Alost et le FC Malines.

Attila Ladinszky est décédé le jeudi 15 mai à Budapest à l’âge de 70 ans. Le Hongrois, qui a joué pour Anderlecht de 1973 à 1975, souffrait depuis des années de problèmes cardiaques.

Des dirigeants

Nicolas Portal est décédé le mardi 3 mars à l’âge de 40 ans des suites d’une attaque cardiaque. Le Français, ancien coureur, s’était reconverti comme directeur sportif chez Sky puis Ineos.

Président de l’Olympique de Marseille entre 2005 et 2009, le Sénégalais Pape Diouf est mort du coronavirus le mardi 31 mars à l’âge de 68 ans. Ancien journaliste, agent de joueurs puis dirigeant de l’OM, de 2005 à 2009.

Ancien entraîneur à succès de l’Atlético Madrid et sélectionneur serbe pendant deux ans (2008-2010). Radomir Antic est décédé à l’âge de 71 ans le 6 avril dernier. Antic présente la caractéristique unique d’avoir entraîné les trois plus grands clubs espagnols, lui qui a officié au Real Madrid (1991-1992), au FC Barcelone (février – juin 2003) et donc à l’Atlético Madrid (à trois reprises dans les années 90).

Alejandro Sabella, sélectionneur de l’équipe d’Argentine finaliste du Mondial-2014 au Brésil, est mort le 8 décembre des suites d’un cancer à l’âge de 66 ans. Hospitalisé à Buenos Aires depuis fin novembre pour des problèmes cardiaques liés à son cancer, Sabella y avait contracté une maladie nosocomiale. Sélectionneur de l’Albiceleste de 2011 à 2014, il avait mis un terme à sa carrière d’entraîneur après le Mondial-2014 où l’Argentine avait été battue en prolongation par l’Allemagne (1-0).

Autres dirigeants et cyclistes

Gérard Houllier, l’ancien manager de Liverpool est mort le mardi 14 décembre à l’âge de 73 ans. Vainqueur de la Coupe de l’UEFA avec les Reds, il avait pris ses distances avec le terrain en 2011. Il restera connu dans le cœur des supporters de Liverpool comme l’entraîneur qui a redoré le blason les Reds.

Neuvième de son premier Tour de France en 1954, il s’était classé deuxième du Tour en 1955 derrière le Français Louison Bobet et devant le Luxembourgeois Charly Gaul. Il avait alors enlevé deux étapes de la Grande Boucle, dont le contre-la-montre à Tours. En 1958, il avait aussi décroché la deuxième place sur le Tour d’Italie.

Michel Van Aerde est mort le mardi 11 août à 86 ans. Il a été champion de Belgique sur route en 1961 à Ertvelde. La même année, il a remporté une étape du Tour de France, ce qu’il avait déjà réalisé en 1960.

Eric Shukrani

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.