Souhait d’une année bénie pour les alliés de Nairobi (L’abbé Kabazane rappelle sa prière de 2018 à Tshisekedi et Kamerhe)

dame - kabazane-procès collaborateurs Fatshivit-CACH politique - tshisekedi - goma- accords - alliés de Nairobi - correct - sérieux
Kamerhe et Tshisekedi signent l'accord créant le CACH à Nairobi.

Dans ce message que nous vous proposons en forme de Tribune, l’abbé Kabazane que vous avez l’habitude de lire, présente les vœux de Nouvel an aux deux alliés de Nairobi et le renouvellement sous forme de vœux, la prière autrefois adressée en leur faveur en décembre 2018. Kabazane est un célèbre prêtre engagé dans l’action caritative et philanthropique en faveur des plus démunis et vulnérables au Sud-Kivu. ces paroles de la première bénédiction des alliés de Nairobi en 2018 demeurent actuelles et un souhait de millions des congolais pour le pays et ses dirigeants.

Ci-dessous le texte de l’abbé Kabazane aux deux alliés de Nairobi.

« Très respectueux, très Amis et très Frères :  Son Excellence Monsieur le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo et Honorable Vital Kamerhe Lwa Kanyiginyi Nkingi, Toujours Directeur de Cabinet du Chef de l’Etat, condamné et objet des larmes des congolais,

En l’occasion du Nouvel An 2021, suivant l’exemple du Livre des Nombres 6, 22-27, j’implore les bénédictions de Dieu sur ce Pays la RDC. Que, guidés et soutenus par l’Esprit qui fait toutes choses nouvelles, vous, les meilleurs alliés, malgré la situation délicate du moment, trouviez une issue honorable au problème du Congo, marchant dans la lumière de l’Esprit de sagesse et d’intelligence qui vous avait unis pour la même cause.

« Au Seigneur le monde et sa richesse, la terre et tous ses habitants » (Ps 24 (23). Que lui-même renforce et bénisse ce que vous avez commencé à Nairobi.

Pauvre Serviteur de Dieu pour le salut du monde, ayant eu , en fin 2018 , la grâce et le privilège légendaires de vous imposer les mains et prier avec vous en des situations d’extrême urgence, obéissant à Madame KOKO (pour reprendre le nom par lequel le Président la désigna) , la mère biologique de Vital Kamerhe qui, selon le Président , avait recommandé à ses deux fils (Félix et Vital) de ne point quitter Walungu sans se faire bénir (cf. demande de  notre Président Félix ce soir), après une pluie battante qui n’empêcha point le peuple de Walungu et du Kivu en général de vous attendre des heures durant et de vous manifester son attachement, je me fais l’immense honneur de reprendre , comme un grand vœu renouvelé, la même prière récitée sur vous pendant que vous négociiez  les voix du souverain primaire.

Je le fais avec un cœur plein de reconnaissance à Dieu à qui le Chef de l’État vient de dédier le Pays, un cœur plein d’espérance en l’avenir heureux de nous tous, le Président prouvant par ses actions de chaque jour que notre Pays n’est pas une vallée des larmes et qu’il est possible d’y vivre le bonheur. Voici, chers alliés, très amis et très frères, la prière de ce soir-là et vous pouvez vous en souvenir avec divers sentiments, bien sûr :

« Dieu, Éternel Arbitre des temps et des hommes, toi qui guides les événements, et qui tiens tout dans tes mains, donne à ce fils du combattant Tshisekedi le pouvoir si c’est pour la vie de ton peuple. Qu’il guide la RDC dans la justice et la vérité. Bénis-le avec son compagnon de lutte Vital Kamerhe pour qu’ils soient, avec leurs épouses, et leurs collaborateurs à venir, ce petit reste des humbles et des braves dont tu te serve pour le renouveau du Pays et le bien-être du peuple congolais. Quelle chance, quel bonheur avons-nous eus qu’ils visitent notre humble maison ! D’ici et maintenant, Seigneur, nous te supplions, restaure, par ce verre d’eau et par ta grâce, leurs énergies. Fais descendre sur eux ton Esprit de force et de courage, qu’il les guide et leur inspire des projets nobles et bénéfiques pour la consolation des congolais afin qu’ils vivent en hommes dignes, libres et respectueux car « l’homme vivant, c’est ta gloire ».

Lire aussi: L’abbé Kabazane écrit encore à Vital Kamerhe : « Toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu »

Toi qui as toujours eu des anges tant visibles qu’invisibles pour manifester ta bonté aux hommes, accorde leur la sagesse de Salomon et la force de David pour braver les adversités et les péripéties de leur long voyage, que la fatigue, les menaces, le découragement ne l’emportent sur leur détermination à servir ton peuple. Fais d’eux des instruments de paix et de réconciliation nationales tant rêvées. 

Fais d’eux, nous t’en supplions, les serviteurs fidèles et dévoués du plan du renouveau et de la restauration de la RDC en ces temps où ton peuple, après t’avoir crié sa souffrance et son espérance, attend la réponse de ton vouloir. Que ta bénédiction les accompagne partout et les ramène toujours à toi en tout ce qu’ils auront à entreprendre.  Car s’ils ne reconnaissent pas ta Royauté et ne s’inclinent devant ta seigneurie, le pays qu’ils veulent diriger tombe en ruine ! S’ils n’écoutent le peuple ni ne privilégient son bien-être, vain est leur combat. Maintenant, chers frères, allez dans la paix. Et par le pouvoir que j’ai reçu de Dieu, et par l’incessante intercession de la Vierge Marie, Reine victorieuse, je lie tous les esprits déstabilisateurs et maléfiques, qu’ils n’aient point d’emprise sur vous et sur votre projet, au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen ».

Abbé Kabazane Nsibula Jean-Baptiste

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.