Situation socio-politique au pays:  la position des députés provinciaux FCC du Sud-Kivu

opérateurs-intérim - démocratie - gouverneur - Goma-des - députés - Motion - défiance. Budget 2021-députés FCC-la plénière de - assemblée provinciale- bureau
Assemblée Provinciale Sud-Kivu

Les députés provinciaux du Front Commun pour le Congo (FCC) dans la province du Sud-Kivu disent suivre de près la situation politique au pays caractérisée par multiples violations de la Constitution; instrumentalisation de l’appareil judiciaire, déstabilisation des institutions provinciales et nationales légalement établies; la non-effectivité de la gratuité de l’enseignement primaire, ou encore la problématique de la rétrocession aux provinces pour leur fonctionnement et celui des entités territoriales décentralisées; le dysfonctionnement dans la gestion de la coalition FCC-CACH, ainsi que l’insécurité grandissante à l’Est de la RDC.

Dans cette déclaration, les députés provinciaux FCC du Sud-Kivu demandent au Président Tshisekedi, de respecter et faire respecter la Constitution de la RDC conformément à son serment; veiller et assurer l’indépendance de la justice, garantir et assurer la stabilité des institutions provinciales et nationales «gage de la paix sociale; du développement, de la sécurité, de l’amélioration du climat des affaires et des investissements».

Ils recommandent également de garantir et rendre totalement l’enseignement primaire gratuit; en payant tous les enseignants Nouvelles unités et Non payées et supprimer les zones salariales; et de libérer régulièrement et à temps la rétrocession due aux provinces et aux ETD; car à ce jour les provinces et les ETD totalisent 15 mois d’impaiement; et 10 mois d’arriérés pour les Assemblées Provinciales en plus de 6 mois des frais d’installation.

Dans cette déclaration signée par 22 députés provinciaux, ils demandent au Président Tshisekedi; de se méfier des acteurs politiques en mal de positionnement et en perte de vitesse visant des intérêts égoïstes; «allant dans le sens de déstabiliser les institutions légalement établies». Ils lui demandent ausso de garantir la paix à l’Est de la RDC en installant notamment le Quartier Général des FARDC à Beni (Nord-Kivu); et en rendant sa présence physique régulière pour le suivi.

Enfin, les députés provinciaux membres du FCC réitèrent leur soutien total à leur autorité morale, l’ancien Président de la RDC Joseph Kabila; ainsi qu’à la stabilité des institutions nationales et provinciales; et appellent au strict respect de l’accord qui a conduit à la passation pacifique et civilisée du pouvoir.

Jean-Luc M.

Etiquettes:

1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.