Shabunda: le Chef milicien « Dekaba » tué à Swiza

ndilo-dekaba - zone - de - santé - de - mulungu -kitindi- donat - bitindila - misoke - ndarumanga - bakisi - lugungu - Mimanda - mikungu- kitindi-Shabunda- Ulindi - Kibage
Vue sur le territoire de Shabunda, dans la province du Sud-Kivu.

Le Chef milicien Raïa Mutomboki Kabazimya Alias « Dekaba » a été tué dans des affrontements entre les FARDC et le Maï-maï Raïa Mutomboki dans la nuit de ce mardi 30 Novembre au Mercredi 1er Décembre 2021.

Selon des informations diffusées par la Radio Mutanga FM, celui-ci a été tué lorsqu’il est tombé dans les mains de militaires FARDC en patrouille à 15 Kilomètres de Nyambembe (Swiza) dans le groupement de Bamuguba nord à Shabunda.

Lire aussi: Shabunda : l’armée appelle au calme après des affrontements armés à Wakabango 1er

La radio Mutanga indique que selon plusieurs sources concordantes, des coups des balles ont été entendus à Swiza et il s’agissait d’un échange de tirs entre les hommes de Kabazimya et les éléments de FARDC du 34032ème bataillon, basé à Lulingu qui étaient en patrouille dans cette Zone.

« Le chef Milicien Kabazimya Dekaba a reçu des balles pendant que des éléments FARDC en patrouille lui exigeaient de déposer son arme et de se rendre. Celui-ci a résisté à cet ordre militaire. Il a été neutralisé et mort sur le champ ».

Une information confirmée par le Colonel Tchomba Mulamba, commandant sous-secteur opérationnel de Shabunda.

De son côté, le Président de la Société Civile Bamuguba Nord, Joseph Mokolo est consterné par la mort de ce chef miliciens dans le territoire de Shabunda.

Pour lui, les circonstances dans lesquelles meurent ces « vaillants » combattants qui devraient servir le pays sous le drapeau sont « inacceptables ».

Lire aussi: Sud-Kivu : violents affrontements entre deux groupes Raia Mutomboki, le Chef milicien Donat serait grièvement blessé

Rappelons qu’au total 9 seigneurs de guerre ont déjà été tués sur le champ de bataille après des attaques soit entre eux-mêmes (les forces négatives) soit entre eux et le FARDC.

Joseph Mokolo demande aux miliciens Raïa Mutomboki réfractaires au processus de reddition de quitter la brousse et se rendre aux FARDC pour échapper aux attaques des Forces de défense et de sécurité.

Jean-Luc M.

Etiquettes:

1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.