Serment de loyauté à Kabila: en refusant de prêter serment devant un de ses subalternes, Théo Ngwabidje, refusait de «brader» l’honneur de sa fonction

38 Views

C’est la première fois que le Gouverneur du Sud-Kivu s’exprime sur la dernière cérémonie de renouvellement de serment de loyauté en Joseph Kabila organisée par le Front Commun pour le Congo (FCC) en province, le 10 novembre 2019.

Devant des représentants de «Cinyabuguma», une association réunissant des membres des communautés Bashi et Bahavu vivant à Kinshasa, Théo Ngwabidje explique que cela était une «cérémonie-piège» organisée par ses collaborateurs manipulés par des notables de Kinshasa pour l’obliger à déclarer sa loyauté envers Joseph Kabila.

«Et ils organiseront une cérémonie-piège où je devais, moi, Gouverneur de Province, prêter serment devant un de mes subalternes ! J’ai refusé de brader l’honneur de ma Fonction et je n’y suis pas allé! » s’étonne Théo Ngwabidje.

Même s’il n’a cité personne parmi ces subalternes, on sait que la cérémonie avait été organisée par Joseph Safari Mugaruka, Coordonnateur provincial du Front Commun pour le Congo (FCC) et à ce moment-là Directeur Provincial du budget, dépendant du Gouverneur de province.

Pourtant, rappelle l’actuel Gouverneur, ceux qui le connaissent savent pour qui il a travaillé ces 20 dernières années, faisant certainement allusion à Laurent Désiré Kabila et Joseph Kabila. En clair, Théo Ngwabidje n’a pas refusé de renouveler sa loyauté envers Joseph Kabila, mais carrément la procédure et les acteurs.

«Je voudrais vous le dire ici solennellement: le président Kabila sait que je lui ai toujours été loyal et ça ne va pas changer! » a-t-il insisté devant cet auditoire constitué des membres de sa communauté.

Pour rappel, le Gouverneur du Sud-Kivu avait brillé par son absence à la cérémonie de renouvellement et de loyauté envers Joseph Kabila. Cérémonie organisée à Bukavu par le Front Commun pour le Congo. Depuis, le Front Commun pour le Congo disait prendre acte que Théo Ngwabidje n’était plus du FCC et qu’il devait cesser d’être au poste de Gouverneur qu’ils disaient avoir obtenu avec le soutien du Front Commun pour le Commun.

Jean-Luc M.

Partager cet Article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on LinkedIn
Linkedin

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )