Rutshuru: retour progressif au calme à Rugari, après des affrontements entre FARDC et hommes armés

Kibirizi-état de siège-Kikuku-fardc - rubare - kisigari -combattant - Kinyandoni - Rutshuru pluie - gisigari
Kiwanja en territoire de Rutshuru

Le calme semble revenir à Rugari-centre le matin de ce jeudi 9 décembre 2021 après une nuit dominée par des échanges intenses de tirs entre les militaires FARDC et des inconnus armés, dans cette partie du territoire de Rutshuru au Nord-Kivu.

On ignore, du moins pour l’instant, la cause de ces échanges des tirs. Selon certaines informations non encore confirmées par des sources officielles, des supposés combattants d’un mouvement armé dit ARC sont venus libérer l’un de leurs, arrêté plus tôt la journée par des militaires FARDC à Rugari centre.

S’en est alors suivi un échange des tirs à l’arme automatique et à l’arme lourde entre ces combattants et les militaires FARDC, échange qui a duré plusieurs heures soit de 18 heures à 23 heures, témoigne un habitant de la place.

Cette source ajoute que jusqu’à ce jeudi matin, des coups de feu sporadiques continuent de se faire entendre. Mais le champ des tirs semble s’éloigner de Rugari centre, permettant ainsi aux habitants de Rugari de sortir de leurs maisons afin de s’enquérir de la situation, et aux blessés d’aller se faire soigner.

Et dans le même temps, le trafic reprend sur la route nationale N°2 entre Goma et Rutshuru. Notez que plusieurs groupes armés restent actifs dans le territoire de Rutshuru, malgré l’état de siège mis en place depuis plus de 7 mois au Nord-Kivu et en Ituri.

Faustin Tawite, depuis Rutshuru

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.