Remplacement du Général Kilubi : les notables de Mwenga saluent la détermination de Tshisekedi de «mettre de l’ordre » dans les rangs des FARDC

bob-enquêtes-kyalangalilwa-Recrudescence société Sud Confinement commune d'Ibanda - Nicolas Kyalangalilwa
Nicolas Kyalangalilwa, membre du Bureau restreint de la Société Civile au Sud-Kivu

La Plateforme des Notables et Leaders Originaires de Mwenga (PNLOM) dit féliciter le Président Félix Tshisekedi Tshilombo et les autres autorités militaires, pour la suspension et le remplacement du Commandant de la 33ème région militaire [Sud-Kivu et Maniema], le Général de Brigade Bob Kilubi.

Dans un communiqué rendu public ce vendredi 3 décembre 2021, cette structure indique que cet acte «tant loué», exprime la volonté et détermination du Président de la République et de l’armée de «mettre de l’ordre» dans les rangs des FARDC, renouer avec la discipline, et «encourager la collaboration civilo-militaire».

«Le Général BOB KILUBI s’était illustré par des propos discourtois et par une stigmatisation frôlant la discrimination envers les ressortissants de Mwenga et en particulier acteurs sociaux qui dénonçaient la présence illégale des militaires dans les carrés et sites miniers. Pire, Général BOB KILUBI était directement impliquée dans plusieurs dossiers dont celui de l’exploitation illicite des minerais de Mwenga, faisant de l’affairisme sa première mission en négligeant la protection et la sécurité des citoyens, tel que le témoignent les attaques sur la ville de Bukavu observés en date du 03 novembre 2021. Cette attitude a jeté les germes de l’indiscipline et du manque de dévouement et de morale au sein des troupes sous son commandement, tel que le témoigne la situation sécuritaire qui s’empire au jour le jour dans la province du Sud-Kivu. Son départ ne peut être que salutaire pour la province tout entière et un acte qui redorera le blason ternis des FARDC,» indique ce communiqué signé par Nicolas Kyalangalilwa, Coordonnateur de la PNLOM.

Celui-ci salue la nomination d’un nouveau commandant région, le Général Yav Avula, et l’invite à travailler sur la «restauration de la discipline et le morale» au sein des troupes, ainsi que la confiance des citoyens.

«Tout en le félicitant pour cette confiance placée en lui par sa hiérarchie militaire, la PNLOM l’invite à travailler sur la restauration de la discipline et le morale au sein des troupes ainsi que la confiance des citoyens et surtout à éviter les erreurs de son prédécesseur, en s’abstenant de se laisser leurrer par les irrésistibles attraits de l’affairisme,» indique cette structure.

Lire aussi 33ème région militaire : le Général Bob Kilubi écarté !

La PNLOM promet son accompagnement au nouveau responsable de l’armée au Sud-Kivu et au Maniema, afin que la province du Sud-Kivu redevienne «un havre de paix» où règne une cohésion et une collaboration entre militaires et civils.

Selon les informations de Laprunellerdc.info, le Commandant de la 33ème région militaire (Sud-Kivu et Maniema), le Général Bob Kilubi a été suspendu de ses fonctions. Il avait d’abord été rappelé à Kinshasa par sa hiérarchie. Le Commandant région était pointé du doigt ces derniers mois comme étant, avec plusieurs autorités provinciales, au cœur de l’exploitation illicite des minerais dans la région de Mwenga au Sud-Kivu.

Jean-Luc M.

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.