RDC: un investissement local envisagé pour la réussite du programme DDRC

Nyabiondo-APCLS-bergers élus des hommes en arme tuent 6 personnes à Masisi
Vue sur une partie du territoire de Masisi

Les gouverneurs du Nord-Kivu, du Sud-Kivu et de l’Ituri, ont rencontré ce jeudi 27 août 2020 le Premier Ministre Sylvestre Ilunga, avec qui ils ont discuté sur le processus de Désarmement, Démobilisation et Réinsertion Communautaire (DDRC), initié dans les trois provinces pour endiguer l’insécurité causée par des groupes armés locaux et étrangers.

Selon le gouverneur de l’Ituri qui a fait le compte rendu de la réunion, il y a la nécessité d’un investissement local dans les zones où se créent les groupes armés; pour atteindre les populations victimes de leurs atrocités.

“Nous sommes ici pour un programme que nous avons initié au niveau des trois provinces, le DDR communautaire, avec un volet très accentué sur la nécessité d’investissement dans les zones où se crée des groupes armées pour atteindre les populations victimes et vulnérables. Cela est dû à certaines causes pour lesquelles il faut trouver des solutions d’investissement local.” a dit Jean Bamanisa.

Lire aussi Nord-Kivu: Tshisekedi appelé à disponibiliser les moyens pour faciliter le processus de la démobilisation

Celui-ci indique qu’ils ont également échangé avec le premier ministre, des problèmes sécuritaires qui se posent dans les trois provinces; et les moyens d’y mettre fin.

“Nous avons expliqué aussi les problèmes sécuritaires qui se posent chacun dans sa province, les avancées qui sont très bonnes tant au Sud-Kivu, au Nord-Kivu qu’en Ituri avec la reddition et au niveau de l’Ituri, une avancée après le passage de la délégation qui est conduite par les anciens seigneurs de guerre qui ont été mandatés par le Président de la République mais pour lequel il faut maintenant tout un encadrement  non seulement de ces combattants mais aussi des populations victimes pour pouvoir sortir de cette période qui a fortement endeuillé non seulement l’Ituri, mais aussi le Nord-Kivu et le Sud-Kivu.” a-t-il dit.

Rappelons que ce programme géré par la Commission Interprovinciale d’Appui au Processus de Sensibilisation, Désarmement, Démobilisation et Réinsertion Communautaire (CIAP-DDRC), a vu le jour après le passage du Président Félix Tshisekedi à Bukavu en Octobre 2019, au cours de laquelle le Chef de l’Etat congolais avait demandé la mise sur pied d’un nouveau programme; de Désarmement, Démobilisation et Réinsertion (DDR); en consultation avec les communautés, afin d’en assurer les meilleures garanties de succès.

Lire aussi ADF à Beni et en Ituri: le gouvernement appelé à évaluer les opérations militaires en cours 

Plusieurs voix ne cessent de plaider pour que le Gouvernement mette à la disposition de la CIAP-DDRC tous les moyens nécessaires; pour matérialiser son programme «qui est très salutaire» pour faire régner la paix sur toute la partie Est de la RDC.

Museza Cikuru

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.