RDC: promouvoir l’entreprenariat et l’artisanat pour une classe moyenne (Eustache Muhanzi)

eustache - muhanzi - mubembe
Le ministre Eustache Muhanzi Mubembe

Le gouvernement Congolais à travers le ministère des Petites et Moyennes Entreprises dirigé par Eustache Muhanzi s’engage à promouvoir l’entreprenariat et l’artisanat en vue de la création d’une classe moyenne en République Démocratique du Congo.

C’est le Ministre d’État qui a les Petites et Moyennes entreprises dans ses attributions, qui l’a annoncé à l’occasion de la Journée internationale des Micros et des Petites et Moyennes Entreprises célébrée le 27 juin de chaque année.

Lire aussi: RDC: le Gouvernement Sama Lukonde est là, voici les 56 membres

Dans un message officiel, le Ministre d’État, rend hommage à toutes ces femmes, hommes et jeunes qui se sont levés pour entreprendre, se prendre en charge et contribuer au bien-être des communautés.

« C’est à vous mesdames et messieurs entrepreneurs que cet hommage national et international est rendu aujourd’hui afin de réaffirmer votre importance dans la concrétisation des Objectifs de Développement Durable par la promotion, l’innovation de la créativité et du travail. Il est néanmoins évident que les encouragements qui vous sont dus ne peuvent se limiter uniquement à des belles paroles. Voilà pourquoi lors de son discours du 24 Javier 2019, à l’occasion de sa prestation de serment constitutionnel, le Président de la République, Chef de l’État a annoncé un vaste programme National de Promotion de l’Entreprenariat pour les jeunes, la réhabilitation du secteur formel et l’adoption d’une démarche novatrice pour notamment renforcer l’artisanat et de créer des centres d’invention et d’innovation », dit Eustache Muhanzi dans son mot.

Ce dernier rappelle que le gouvernement Congolais a adopté le 5 juin 2020, le Programme National de Développement de l’Entreprenariat au Congo (PRONADEC) dont la stratégie s’articule autour des trois objectifs symbolisés par les trois « C ». « C » comme Capacité, « C » comme Crédit et « C » comme Contrat.

Lire aussi: RDC : 5 postes pour le Sud-Kivu dans le gouvernement Ilunga

Il s’agit en fait, rappelle Eustache Muhanzi, de mettre en place une politique de renforcement des capacités humaines et de promotion de l’esprit d’entreprise, de facilité l’accès au crédit par des accompagnements financiers plus favorables et diversifiés et enfin faciliter l’accès aux marchés tant publics que privés. Et tout ce Trois « C » devront être soutenus par un  » C » Symbolisant le climat des affaires.

Le Ministre ajoute que deux avant projets de lois respectivement sur la promotion de l’artisanat en RDC et sur l’entreprenariat ont été validés par des experts le 16 juin passé et ils seront soumis aux délibérations du gouvernement avant leur dépôt à l’Assemblée Nationale.

Le Ministre Muhanzi Mubembe appelle les entrepreneurs à s’appuyer à l’Office de Promotion des Petites et Moyennes entreprises Congolaises (OPEC) pour la capacitation, aux Fonds des Garanties de l’entreprenariat au CONGO (FGEF) pour le crédit et à l’Autorité de Régulation de la Sous-traitance dans le Secteur Privé (ARSP) pour le contrat.

Lire aussi: Sud-Kivu : financée par le PNUD, la micro-centrale hydroélectrique de Bitale a été remise au Gouverneur Ngwabidje

Rappelons enfin que L’Assemblée Générale des Nations-Unies a adopté en avril 2017 la résolution proclama la date du 27 juin de chaque année, « la Journée des Micros Entreprises et Petites et Moyennes Entreprises ».

Jean-Luc M.

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.