RDC: «nous avions été surpris quand le chef de l’État avait décrété l’état d’urgence sanitaire» Thambwe Mwamba

RDC: «nous avions été surpris quand le chef de l’État avait décrété l’état d’urgence sanitaire» Thambwe Mwamba
1 195 Views

Le président du sénat, Alexis Thambwe Mwamba déclare avoir été surpris, quand il avait suivi le président Félix Tshisekedi décréter l’état d’urgence.

Selon Thambwe Mwamba, qui répondait aux questions de nos confrères de Top Congo FM, c’était juste pour éviter la crise institutionnelle qu’ils s’étaient tus avec sa collègue de l’Assemblée nationale.

Pour Thambwe Mwamba, cette mesure n’avait pas respecté la constitution.

«Nous avons été informés de l’ensemble des mesures que le président voulait prendre face à la pandémie et nous avons considéré que ces mesures là, il pourrait les prendre. Lorsque nous avons appris que finalement il a décrété l’état d’urgence sanitaire, nous avons été un peu surpris,» a-t-il déclaré.

A cet effet, le président du sénat estime qu’il est alors impossible de poursuivre cette voie là. Il faut vite remettre l’ordre institutionnel.

«Nous voulons que la suite des événements puissent se faire conformément à la constitution.  Ceci est une état d’urgence de fait mais pas de droit. Le président ne prorogera pas cet état d’urgence sil n’a pas le point de vue du parlement» a-t-il rappelé.

Le président de la chambre haute du parlement dit qu’il veut que pour la suite, il faut que le parlement joue pleinement son rôle.

Nous allons demander aux députés de prendre acte de l’État d’urgence depuis le 24 mars. 

Par ailleurs, Thambwe Mwamba a rappelé que le congrès n’a pas besoin de l’accord du président pour se réunir. La constitution a bien réglé toutes ces questions. 

Gracieuse Wany S.

Partager cet Article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on LinkedIn
Linkedin
CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )