RDC : « lorsque l’on touche à Jean-Marc Kabund, on touche à l’UDPS » (Déo Bizibu)

Déo - Bizibu - Balola - udps
Déo Bizibu Balola à droite, Secrétaire Général adjoint de l'UDPS/Tshisekedi. Ph. LaPrunelleRDC

Déo Bizibu Balola, Secrétaire Général Adjoint en charge des Questions politiques au sein de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) s’est également exprimé sur la situation de son Président et Vice-Président de l’Assemblée Nationale Jean-Marc Kabund. Ce dernier a annoncé ce vendredi, via un tweet, qu’il démissionnait de ses fonctions.

C’est sur son Facebook que ce cadre du parti présidentiel a choisi de s’exprimer. Il appelle à l’union « autour du chef ».

Lire aussi: RDC/Anniversaire de la mort de Tshisekedi : « Tshisekedi c’est mon papa » dit Déo Bizibu Balola( témoignage)

Déo Bizibu rappelle que c’est Félix-Antoine Tshisekedi qui avait nommé monsieur Kabund comme Secrétaire Général du parti après le congrès de mars 2018 tenu après la mort de Etienne Tshisekedi. Il lui laissera l’intérim du parti après son élection à la tête du pays.

« Soutenir le Président Félix Tshisekedi équivaut à soutenir aussi les actes posés par ce dernier », dit-il.

Ainsi, poursuit Déo Bizibu, quiconque reconnaît détenir un pouvoir ou une portion de pouvoir lui conféré par la signature du Président Félix-Antoine Tshisekedi doit être conséquent en respectant la même signature posée en faveur d’autres personnes, surtout lorsque lesdits actes sont antérieurs à celui dont on se prévaut.

« Pour l’instant, le constat est que monsieur Jean-Marc Kabund nous représente, nous tous, membres du Parti par la volonté et la signature du Président Felix-Antoine Tshisekedi et en tant que tel, nous avons l’obligation statutaire et morale de le défendre. Lorsque l’on touche donc à monsieur Jean Marc Kabund, on touche à l’UDPS », soutient Déo Bizibu Balola.

Pour le Secrétaire Général adjoint de l’UDPS, les divergences d’approches s’abordent au niveau interne du Parti alors que les comportements de la garde des autorités de l’Etat se règlent par des mécanismes institutionnels et surtout par la justice dans un État de droit.

« En ma qualité de Secrétaire Général Adjoint de l’UDPS, j’en appelle donc à l’unité de tous les membres du Parti autour du Président de la République, Son Excellence, Monsieur Félix-Antoine Tshisekedi et autour du Président ai du Parti, l’Honorable Jean-Marc Kabund-A-Kabund », conclut-il.

Contexte

Disons que Jean-Marc Kabund a démissionné de son poste de 1er Vice-Président de l’Assemblée Nationale après que son domicile du Quartier Kingabwa soit saccagé dans la nuit de mercredi 12 Janvier par des éléments de la Garde Républicaine.

Selon plusieurs sources, ces éléments commis à la protection du Président de la République répondaient ainsi à l’humiliation subie par l’un de leurs la veille, dans un incident avec des policiers de Kabund.

Lire aussi: Bukavu : Deo Bizibu (SGA de l’UDPS) vante la gouvernance actuelle et annonce une « machine huilée » pour 2023

Au sein de l’UDPS, les violons ne s’accordent pas sur l’acte posé par des policiers commis à la garde de leur Président ai. Certains estiment que Jean-Marc Kabund a franchi la ligne rouge en s’attaquant à la garde du Président alors que d’autres lui apportent clairement leur soutien.

Jean-Luc M.

Etiquettes:

2 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.