RDC: « les orphelins du 17 mai 1997 retiendront » (Magloire Paluku)

Laurent Désiré Kabila- Les orphelins du 17 mai 1997 retiendront 
Kadogo

Ce dimanche 17 mai 2020 marque la chute du régime de l’ancien dictateur et Président du Zaïre Joseph Désiré Mobutu et la prise du pouvoir du Président Laurent Désiré Kabila. Laprunellerdc.info vous propose le texte « Les orphelins du 17 mai 1997 retiendront », un texte de Magloire Paluku.

« Les orphelins du 17 mai 1997 retiendront            

UN TEXTE DE MAGLOIRE PALUKU

1. Laurent-Désiré Kabila, porte-parole des rebelles de l’Alliance des Forces Démocratiques pour la Libération du Zaïre est attendu à Goma après la chute des villes de Uvira et Bukavu. Le chef militaire, André Kisase Ngandu se présente à la presse en déclinant son identité de commandant, en ajoutant qu’il est originaire du Kasai-oriental et Mutetela.

2. Entre Novembre et Décembre 1996, les délégations de Zaïrois de l’Europe , She Okitundu, Kinshasa Demofik, Mutombo Kadi venus de la Suisse, s’ajoute aux délégations des Zaïrois des États-Unis ( Mawapanga Mwanananga, Mwenze Kongolo ) et à une autre délégation venue de la Belgique avec Gaëtan Kakuji et celle de la France avec Raphaël Ghenda. Ils seront la première équipe de « Commissaires Généraux ».

3. Fin Novembre 1996, un intellectuel Tutsi, connu à Goma du nom de Léonard Kanyamuhanga est pressenti gouverneur avec un notable Hunde Valentin Balume, ancien apôtre de l’église néo-apostolique du Nord-Kivu.

4. Entre le 25 Décembre 1996 et le 05 Janvier 1997, le porte-parole de l’Afdl Laurent-désiré Kabila convoque une session extraordinaire du mouvement dans la résidence privée du Maréchal Mobutu à Himbi à Goma. Durant cette réunion extraordinaire, l’ALLIANCE des Forces Démocratiques pour la Libération du Zaïre est transformée en ALLIAGE. « Les 4 partis politiques PRP de Laurent-désiré Kabila, le CNRD d’André Kisase Ngandu, l’ADP de Deogracias Bugera et le MRLZ de Anselme Masasu Nindaga décident de devenir une seule Alliance fondue en un ALLIAGE. Lle porte-parole Laurent-désiré Kabila en devient le Président. C’est à l’issue de cette réunion qu’il débaptisera la résidence de Goma du Maréchal Mobutu, Musée de la Honte, à cause du luxe qui y étais en contraste avec la misère de la population. Ce Musée de la Honte est, depuis 1998 devenu le bureau des gouverneurs.

5. Pour éviter l’influence Rwandaise, des alliés trop encombrants, dans toutes les décisions militaires et politiques et donner la forme Zaïroise à la rébellion, André Kisase Ngandu justifie dans des meetings populaires que ‘’ nos alliés rwandais vont rentrer chez eux quand nous aurons nos propres soldats zaïrois’’. Mêmes propos du désormais président de l’Afdl qui demande aux zaïrois de donner de leur argent et de leurs enfants, afin de soutenir cette révolution qui doit aller jusques à Kinshasa chasser la dictature de Mobutu et changer son armée devenue vielle. Les mai-mai Kasindiens soutiennent la rébellion et seront logés au camp Munzenze de Goma. Le notable Nande et général de l’armée de Mobutu en réserve le général Daniel Katsuva est aperçu à Goma et deviendra patron de la police après la prise du pouvoir.

6. C’est à Kindu, fin Mars 1997 que la population acquise à la rébellion de l’Afdl va brûler , pour la première fois, les effigies du Maréchal Mobutu, en obligeant aux rebelles d’avancer jusques Kinshasa. Les premiers témoins qui disent connaître le chef rebelle longtemps perdu dans le Sud-Kivu et entre la Tanzanie, l’Ouganda et le Soudan sortent leurs archives.

7. A Kisangani en Avril 1997,les cadres révolutionnaires, une certaine population Boyomaise, les Kadogo, ces militaires Congolais formés à la hâte au Nord-Kivu à Rutshuru dans la bourgade de Matebe, d’autres formés sommairement dans le Sud-Kivu avec des entraînements dans la vallée de la Ruzizi, apprennent que le fils de Laurent-désiré Kabila a conduit la guerre de Kisangani ! Son prénom est Joseph !

8. Laurent-désiré Kabila avait signé des contrats miniers pour l’effort de guerre, en exigeant aux bailleurs le développement et la reconstruction du Zaïre qui redevenait le Congo. A Kisangani la présence des Sud-Africains de De Beers, À Lubumbashi les envoyés de Américain Minéral Fields font créer le premier gouvernement de commissaires généraux dont certains nommés depuis Goma, avec cette fois-ci un commissaire général aux mines.

9. Laurent-désiré Kabila avait des idées originales non encore expliquées : Il voulait faire du un dixième de la population Congolaise des militaires et policiers professionnels. Il voulait que les grands bailleurs de fonds viennent au Congo développer les routes, les chemins de fer, l’agriculture industrielle. Le ministère de la reconstruction nationale était parmi ses priorités.

10. Toute œuvre humaine est imparfaite ! La Révolution Pardon de Mzee Kabila, diversement appréciée, a sacrifié certains de ses enfants de la révolution. L’Afdl piégée du dedans et de l’extérieur ne pouvait continuer sans casses. L’héritage du 17 Mai 1997 est cette flamme du non-retour à la dictature à la Mobutu qui est arrivée à une alternance unique revendiquant un Etat de droit, avec un tout premier ancien président en vie, né dans les entrailles de ladite révolution .

Magloire Paluku »

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.