RDC: «le variant du Covid-19 découvert en Belgique n’est pas d’origine congolaise» (Ministre de la santé)

personnes-cas de coronavirus-kinshasa - covid-19 - doses-Israël -lot-vacin-Johnson & Johnson-

Ministre de la santé en RDC, Eteni Longondo tient à préciser que le nouveau variant du Covid-19, découvert en Belgique, n’est pas originaire de la RDC; contrairement à ce qu’ont allégué plusieurs chercheurs.

« Le fait de détecter ce variant du Covid-19 dans notre pays ne signifie pas qu’il a une origine Congolaise« , précise Docteur Eteni Longondo; qui rappelle que la plupart des cas Covid-19 diagnostiqués en mars et en avril 2020 étaient des cas importés. Cela étant, il est difficile d’imputer à la RDC l’origine de ce variant.

Selon des chercheurs, cette nouvelle souche est d’abord apparue dans RDC; puis dans la banlieue de Brazzaville en République du Congo, il y a plusieurs mois. La souche du virus, baptisée B.1.214, a été identifiée dès avril 2020 en Afrique. Elle circule depuis dans au moins 17 pays, dont la Belgique, la Suisse, le Danemark et la France.

Docteur Eteni Longondo estime que l’origine de ce variant peut bien être liée aux épidémies Covid-19 survenues dans les pays de résidence; des premiers malades ayant voyagé pour la RDC en mars et avril 2020.

« La pandémie à Covid-19 est une maladie qui nous a été importée et la première personne qui l’a introduite dans notre pays venait de l’Europe. Elle était testée positive au Coronavirus le 10 mars 2020 » dit le Ministre.

Et d’ajouter : « au mois de mars et avril, beaucoup d’autres voyageurs venant de pays infectés d’Europe et d’ailleurs étaient testés positifs dans notre pays. C’est pendant cette période que l’Institut national de recherche biomédical (INRB) de notre pays a détecté le variant B.1.214« .

Le ministre de la Santé relève que ‘la RDC contribue d’une manière efficace à la sécurité sanitaire mondiale. Son expérience dans la lutte contre Ebola reconnue mondialement l’amène à maîtriser rapidement la maladie avant qu’elle ne se propage dans d’autres pays.

Mais aussi, souligne-t-il, la RDC, à travers son laboratoire de séquençage de l’INRB s’est engagé, dès l’apparition de la pandémie à Covid-19; à assurer la surveillance génomique du Coronavirus. C’est dans ce cadre qu’il a détecté le variant B.1.214 et a soumis le rapport à la plateforme internationale GISAID en mai 2020; tel que l’exige le règlement sanitaire international de 2005.

Signalons que plusieurs chercheurs ont affirmé que ce variant ne porte pas les mutations les plus inquiétantes qui caractérisent les variants dits d’inquiétude; que sont les variants anglais, sud-africain et brésilien. Selon le Figaro, le poids du variant «belge» dans les nouvelles contaminations de la population en Belgique; est équivalent aux variants sud-africain et brésilien, pourtant apparus plus tard. Il ne devrait donc pas être plus contagieux, ni avoir un caractère accru de «sévérité»

Museza Cikuru

Etiquettes:

2 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.