RDC: le Gouvernement demande au Parquet général d’ouvrir des enquêtes à charge de Saleh Alli Assy et Associés

Saleh Alli Assy
La cloture de la boulangerie pain victoire

Au cours du conseil des ministres tenu à la cité de l’UA ce vendredi 6 mars dans l’après-midi, il a été demandé au Parquet général près la Cour de Cassation d’ouvrir des enquêtes, à charge de Saleh Alli Assy et Associés, sanctionnés par le Département du Trésor américain.

Au cours de cette réunion, la commission gouvernementale sur les sanctions du Département du Trésor américain contre « Monsieur Saleh Alli Assy et Associés, les entreprises Pain Victoire, Mino Congo, Inter-Aliment et Succursales », a présenté son rapport aux ministres qui ont jugé de l’opportunité d’ouverture d’une enquête à charge des précités.

« Après débats et délibérations, le Conseil a pris acte du rapport et a chargé le Vice-premier Ministre, Ministre de la Justice et garde de sceaux de donner injonction au Parquet Général près la Cour de Cassation d’ouvrir des enquêtes à charge de Monsieur Saleh Alli Assy, de ses associés, de Pain Victoire, Mino Congo, Inter-Aliment ainsi que leurs succursales« 

Par ailleurs, le Conseil des Ministres a également préconisé d’attendre la visite du Sous-secrétaire d’Etat américain au Trésor pour échanger sur la question avant la nomination éventuelle d’un administrateur indépendant.

Pour rappel, Nazem Said Ahmad et Saleh Assi deux ressortissants libanais propriétaires des plusieurs entreprises en RDC parmi lesquelles la grande boulangerie Pain Victoire, Mino Congo, Tansgazelle  ont été sanctionnés par le département du trésor américain en décembre 2019. Ceux-ci étaient accusés d’avoir soutenu par millions le groupe terroriste Hezbollah. Par conséquent, leurs bien ont alors été gelés par l’Etat congolais au même mois de décembre. 

Gracieuse Wany S.

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.