RDC: la Société civile de l’Est contre les opérations conjointes FARDC-UPDF 

FARDC-UPDF - renseignement-ougandais - ituri - armée ougandaise
Armée ougandaise

En séjour à Kinshasa dans le cadre de leur plaidoyer pour le retour de la paix à l’Est du la République Démocratique du Congo; les présidents provinciaux des Sociétés Civiles du Nord et Sud-Kivu, Ituri, Tanganyika et Maniema; se sont pour une fois de plus prononcé sur la situation d’insécurité qui se vit à l’Est du pays. 

Dans leur message de ras-le-bol, rendu public ce mercredi 15 décembre 2021; les 5 présidents provinciaux de la Société Civile sont revenus sur les opérations dites de mutualisation des efforts entre des Forces armées Ougandaises (UPDF) et les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC-UPDF); pour traquer les terroristes ADF dans les régions de Beni et Ituri.

Pour eux, cette démarche parait comme « un deuxième cheval de Troie ».

La Société Civile de l’Est pense plutôt que l’expérience de l’entrée des troupes rwandaises sur le sol congolais pendant les années passées; devrait inspirer les autorités congolaises et éviter les erreurs du passé.

« Cette démarche est à nos yeux comme un deuxième cheval de Troie. Les mêmes causent produisant les mêmes effets. L’expérience avec l’entrée des troupes rwandaises dans le temps devrait nous inspirer. Einstein disait qu’on ne cherche pas les solutions aux problèmes avec ceux qui les ont créés »; soutiennent les présidents provinciaux des Sociétés Civiles de l’Est.

Ils estiment que les autorités congolaises devraient être vigilantes car selon eux, le plan de balkanisation de la RDC reste d’actualité; dans certains pays voisins et n’a jamais été abandonné.

Lire aussi: RDC: Mbusa Nyamwisi salue à son tour les opérations FARDC-UPDF

« Aujourd’hui il y a des signes qui ne trompent plus » alerte la Société Civile de l’Est, qui fait allusion; dans sa déclaration, à la construction des villages des sinistrés à Goma par le Gouvernement rwandais; qu’elle trouve comme une humiliation et l’installation de la direction de la compagnie Rwandair à Goma.

La Société Civile de l’Est pense que le gouvernement congolais devrait se concentrer à la réorganisation de son armée; et sa police en les équipant avec des matériels, en les casernant et les professionnaliser.

Elle propose également la permutation de tous les militaires ayant fait plus de trois ans à l’Est ainsi que les agents de sécurité qui y ont longtemps œuvré.

Bertin Bulonza 

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.