RDC : la justice congolaise, « un espace de règlement des comptes » (CENCO)

Justice

La Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO) a répertorié plusieurs défis pour établir la cohésion nationale en RDC. C’était à l’issu de sa 58ème Assemblée Plénière ordinaire tenue du 14 au 18 juin 2021, la justice congolaise a été aussi évoquée.

Selon les cardinaux, archevêques et évêques catholiques, la Justice est un des piliers d’un état de droit. Elle grandit une nation, ce qui n’est pas le cas en République Démocratique du Congo selon ces cadre de l’église Catholique en RDC.

« L’appareil judiciaire est perçu comme une officine de combines, un espace de règlement des comptes et de cautionnement des injustices » A-t-elle renseigné dans son message.

Pour  la CENCO, la justice congolaise est «gangrenée » par la corruption et elle est instrumentalisée par le politique.

« La corruption, hélas, semble être le principal moyen pour gagner un procès. Par ailleurs, le droit cède la place au clientélisme, au régionalisme, au tribalisme et au népotisme. La cohésion nationale est ainsi mise à mal, particulièrement quand la Justice est exploitée pour écarter les concurrents politiques. » Dénonce la CENCO.

La CENCO rappelle que la population avait bien accueilli la fin de la coalition et l’avènement du nouveau Gouvernement censé répondre à ses besoins. Malheureusement, celle-ci continue à être mal rendue au pays de Patrice Emery Lumumba.

Abiud Olinde

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.