RDC : Faible couverture vaccinale, seulement 0,1% de la population vaccinée

protection - collective - personnes-cas de coronavirus-kinshasa - covid-19 - doses-Israël -lot-vacin-Johnson & Johnson-

Le Comité de riposte relève une faible couverture vaccinale en RDC. Depuis le début de la vaccination au pays, seulement 133.485 personnes ont été vaccinées pour la première dose et 50.503 pour la deuxième dose.

Selon le bulletin épidémiologique publié ce mardi 30 novembre 2021, ces personnes vaccinées ne constituent que 0,1% de la population congolaise, contre 3,8% pour toute l’Afrique. Au monde, plus de 54% des habitants ont reçu au moins une dose, et plus de 15% ont été complètement vaccinés.

«82.151 personnes avec le vaccin AstraZeneca dans 14 provinces jusqu’au 08 octobre 2021 lesquelles 33.384 sont revenues pour la deuxième dose. Depuis le 12 septembre 2021, un total de 30.446 personnes ont reçu leur première dose de vaccin Moderna et 8.661 pour la deuxième dose. 8.555 personnes pour la première dose de Pfizer et 4.038 pour la deuxième dose au Nord-Kivu. 5.664 personnes ont été vaccinées en dose unique avec le vaccin Johnson &Johnson (début le 28 octobre 2021). 268 personnes vaccinées avec Sinovac pour la première dose et 160 pour la deuxième dose,» indique le bulletin épidémiologique.

Depuis le début de la deuxième phase de vaccination, 224 sites sont fonctionnels, dont 165 à Kinshasa, 25 dans le Haut-Katanga, 15 au Lualaba, 9 au Nord-Kivu, 5 au Sud-Ubangi, 3 dans le Haut-Uélé et 3 au Sud-Kivu.

Du 12 septembre au 11 novembre 2021, la RDC a enregistré 5 Manifestations post-vaccinales indésirables graves, «dont 3 à Kinshasa, 1 dans le Haut-Katanga et 1 dans le Haut-Uélé», ainsi que 367 non graves, «dont 197 au Nord-Kivu, 85 à Kinshasa, 45 dans le Haut-Katanga, 30 au Sud-Kivu, 5 au Sud-Ubangi et 5 au Lualaba.»

Le Comité de riposte a par ailleurs rapporte 77 nouveaux cas confirmés de Covid-19 dans 5 provinces ce mardi. 53 cas sont rapportés à Kinshasa, 13 au Kongo Central, 9 dans le Haut-Katanga, 1 au Kwango et 1 au Lomami. Depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars 2020 en RDC, le cumul est de 58.422 cas, dont 58.420 confirmés et 2 probables. Au total, il y a eu 1.107 décès et 51.457 personnes guéries.

Les 26 provinces touchées:

1. Kinshasa : 34.394 cas ;
2. Nord-Kivu : 6.244 cas;
3. Haut-Katanga : 4.322 cas ;
4. Kongo Central : 3.241 cas ;
5. Lualaba : 2.781 cas ;
6. Sud-Kivu : 2.824 cas ;
7. Ituri : 1.128 cas;
8. Tshopo : 958 cas;
9. Haut-Uélé : 623 cas ;
10. Equateur : 388 cas ;
11. Kasaï Central : 358 cas ;
12. Kasaï : 212 cas ;
13. Kasaï Oriental : 209 cas ;
14. Nord-Ubangi : 123 cas;
15. Sud-Ubangi : 123 cas ;
16. Lomami : 129 cas ;
17. Maniema : 103 cas;
18. Bas-Uélé : 94 cas ;
19. Haut-Lomami : 57 cas ;
20. Kwilu : 37 cas ;
21. Tanganyika : 23 cas;
22. Kwango : 18 cas ;
23. Mongala : 13 cas ;
24. Tshuapa : 13 cas ;
25. Sankuru : 4 cas;
26. Maï-Ndombe : 3 cas.

Museza Cikuru

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.