RDC: entre 100 et 200 mille francs exigés par des miliciens maïmaï pour libérer les pêcheurs arrêtés sur le lac Édouard

Les miliciens maïmaï auteurs du kidnapping de 7 pêcheurs sur le lac Edouard  la nuit du mercredi au jeudi 17 octobre 2019 exigent des sommes d’argent variant entre 100 milles et 200 milles francs congolais pour libérer les pêcheurs arrêtés avec leur pirogue à Kyavinyonge dans le territoire de Beni au Nord Kivu.

La Société Civile locale qui nous livre la nouvelle, plaide pour le secours de la part des autorités pour mettre la main sur les miliciens  ravisseurs de ces pêcheurs.

«Les miliciens qui détiennent nos pêcheurs sont en train d’exiger une rançon allant de 100 mille à 200 mille francs congolais pour la libération de chaque pêcheur avec son moteur. La question qui se pose est que l’on ne sait pas comment  faire parvenir cet argent à ces miliciens. Nous déplorons le comportement mal sain de ces miliciens qui veulent rançonner nos pêcheurs qui sont déjà affaiblis par la marine ougandaise par des arrestations. Nous appelons donc les autorités de se saisir le plus vite possible du dossier pour libérer ces pêcheurs avec leurs engins », explique Moïse Kiputulu, coordinateur de l’ONG UCDD basée dans la région.

A lui d’ajouter que ces pêcheurs ont été arrêtés à bord de leurs pirogues sur les eaux du lac Édouard en pleine activité de pêche la nuit du mercredi à ce jeudi 17 octobre.

 Roger Kakulirahi, depuis Beni

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.