Projet « Tufaulu  Pamoja »: formés par La Prunelle asbl, des jeunes s’engagent à promouvoir le leadership féminin dans leurs organisations 

Deux jours auront suffi pour que 50 leaders d’organisation des jeunes soient outillés et renforcés leur capacité dans le leadership, le mentorat, la gouvernance locale et le plaidoyer sensible au genre.

Ces jeunes, venus de plusieurs coins de la ville de Bukavu n’ont pas caché leur satisfaction d’autant plus que cette formation est, selon Julien Namegabe; venue renforcer leurs connaissances dans ces thématiques ci-haut citées.

Un accent particulier a alors été mis sur l’intégration et ou la sensibilité du/au genre dans les actions, communications et toute forme de plaidoyer; de ces organisations des jeunes.

Après la formation, ces jeunes se sont engagés à s’assurer que la femme occupe une  place de choix dans leurs communautés et même dans  leurs organisations. 

« Nous nous engageons à nous assurer que dès aujourd’hui, la femme prend la même place dans nos communautés, nos familles, et dans nos associations. Nous allons tout faire pour la promouvoir à un plus haut niveau. » a fait savoir Julien Namegabe; qui a, au nom de tous les participants, remercié La Prunelle asbl pour cette formation. 

Pour sa part, Pétronie Mwamikazi, appelle les jeunes filles et les femmes en général à cultiver la confiance en soi; de ne pas se décourager à causer des constructions sociétales. Car, selon elle, sans le courage et la détermination, elles resteront toujours piétinées.

« Cette formation nous é été très capitale. On nous a appris comment être un bon leader et surtout comment asseoir son leadership. Pour nous filles, femme tout particulièrement, il nous une confiance en soi et beaucoup de courage pour arriver à renverser la tendance de ceux qui ont pensé que la femme était incapable » a-t-elle déclaré. 

La Prunelle RDC/asbl a organisé, dans le cadre du projet Tufaulu Pamoja, financé par l’ambassade de la Suède à travers CAFOD; un atelier de deux jours pour outiller des jeunes sur le leadership, le mentorat, la gouvernance locale et le plaidoyer sensible au genre.

Tenu au Centre Olame de l’archidiocèse de Bukavu, cet atelier ouvert par le Vice-Président de l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu a duré deux jours et a réuni 50 délégués des organisations des jeunes de Bukavu.

La Rédaction

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.