Procès 100 jours: les DG de l’OVD et de la SOCOC graciés par Tshisekedi

OVD SOCOC Benjamin Wenga
Benjamin Wenga, DG de l'OVD

Bénéficiaires de la grâce présidentielle, l’ancien Directeur général de l’Office des Voiries et drainages (OVD) Benjamin Wenga, et le directeur général de la SOCOC Modeste Makabuza, ont été libérés ce vendredi 8 janvier 2021.

L’Information a été confirmée par Me Willy Wenga, avocat de l’ancien DG de l’OVD: “Ils sont libérés, en ce moment, je suis avec Benjamin Wenga. Ils ont bénéficié de la grâce présidentielle.” a-t-il annoncé à la presse.

Egalement, Me Éric Birindwa, avocat du DG de la SOCOC, a précisé que ce dernier a bénéficié de la grâce présidentielle tel qu’accordée à certains prisonniers politiques. Il ajoute par ailleurs que ce dernier pourrait incessamment revenir à Goma pour poursuivre normalement avec ses activités.

« Je vous confirme sa libération, C’est une grâce présidentielle qui vient de lui être accordée par le président de la République et le ministre de la justice a accordé sa sortie. Ce qui veut dire que mon client va bientôt retourner à Goma pour continuer avec ses activités auprès de la population qui l’a longtemps attendu. » a-t-il fait savoir.

Le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa-Gombe avait condamné le mardi 23 juin le directeur général de l’OVD, Benjamin Wenga; et celui du FONER Fulgence Lobota Bamaros, à trois ans de travaux forcés. Ils ont été reconnus coupables de détournements des deniers publics.

Pour sa part, Modeste Makabuza, patron de Société congolaise de construction, avait écopé d’un an des travaux forcés. Il a été reconnu coupable de complicité de détournement.

Dans un autre procès sur le programme de 100 jours, Vital Kamerhe a lui été condamné à 20 ans de travaux forcés pour détournement. Comme son co-accusé homme d’affaire libanais Samih Jammal condamné également à 20 ans, et le chargé d’Import-Export à la Présidence Jeannot Muhima condamné à 2 ans de prison, le toujours Directeur de Cabinet n’a pas vu sa peine être réduite ni annulée, malgré les multiples plaidoyers de ses partisans.

Freddy Ruvunangiza

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.