Procès 100 jours: Jeannot Muhima Ndoole retrouvé et conduit à la prison de Makala

Jeannot Muhima Ndoole
Jeannot Muhima Ndoole

Donné pour malade par ses avocats, en fuite selon le parquet du tribunal de grande instance de la Gombe, Jeannot Muhima Ndoole, condamné à 2 ans de travaux forcés à l’issue du procès opposant le ministère public au directeur de cabinet du Chef de l’État Vital Kamerhe et consorts, a été retrouvé et conduit à la prison centrale de Makala. L’information a été confirmée par le général Sylvano Kasongo.Selon mediacongo.net, des sources concordantes renseignent que Jeannot Muhima a été retrouvé dans un hôpital situé dans la commune de la Gombe non loin de l’Institut national de recherche biomédicale (INRB).

Le mardi 22 juin, le parquet du tribunal de grande instance de la Gombe avait lancé un avis de recherche contre lui.

Lire aussi Condamnation Kamerhe: “un tel simulacre de procès n’est pas admissible dans le cadre d’un grand pays tel que la RDC” (Pierre-Olivier Sur)

Jeannot Muhima Ndoole, responsable d’import/export de la présidence de la République, avait été reconnu coupable de détournement des deniers publics dans le cadre du procès dit des 100 jours.

Dans la même affaire, le directeur de cabinet du Chef de l’État, Vital Kamerhe et l’homme d’affaires libanais Samih Jammal, ont écopé de 20 ans de travaux forcés.

Museza Cikuru

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.