Nyiragongo : les FARDC reprennent le contrôle de 6 villages occupés par des militaires rwandais depuis le matin

Drodro - pression - jeunesse - intercommunautaire - codeco - miliciens - villages - FARDC - Kainama - Bukombo
Des éléments FARDC en opération à Kainama

Des affrontements ont été signalés depuis le matin de ce lundi 18 octobre 2021 entres les Forces Armées de la RDC et des militaires de l’armée rwandaise dans plusieurs villages de Buhumba, dans le territoire de Nyiragongo, en province du Nord-Kivu.

Selon le Conseil Territorial de la Jeunesse de Nyiragongo, l’armée rwandaise a traversé jusque sur le territoire de la RDC.

Son Président, Erick Kitalyaboshi, affirme qu’il y a certaines personnes qui ont traversé la frontière en provenance du Rwanda, et ont échappé au contrôle des militaires rwandais. «Ces derniers ont donc jugé bon de venir les contrôler sur le territoire congolais,» affirme-t-il, avant de préciser que «c’est alors qu’ils ont rencontré des éléments FARDC, qui ont arrêté certains de ces militaires rwandais».

Lire aussi: Nord-Kivu : des affrontements signalés depuis le matin de ce lundi entres les FARDC et l’armée rwandaise à Nyiragongo

«Leurs compagnons sont rentrés, et ont ramené des renforts, ce qui a été à la base des affrontements avec ces militaires FARDC,» explique-t-il.

Contacté par LaprunelleRDC.info, le Lieutenant-colonel Guillaume Ndjike Kaiko, Porte-Parole du secteur opérationnel Sukola 2, confirme que des échanges des tirs ont eu lieu entre des militaires FARDC et ceux de l’armée rwandaise, qui selon lui, ont fait incursion sur le territoire congolais «sans motif valable.»

Celui-ci affirme que ces militaires rwandais ont occupé 6 villages, avant d’être contraints de rebrousser chemin, grâce à l’arrivée des renforts des FARDC sur place.

Le Lieutenant-colonel Guillaume Ndjike affirme que la RDC va saisir le Mécanisme Conjoint de Vérification Élargi, auprès duquel «l’armée rwandaise devra s’expliquer sur le mobile de cette incursion».

Lire aussi:  Nyiragongo: 4 personnes kidnappées par des hommes armés à Kibumba

Les FARDC rassurent que la situation est redevenue calme, et appelle les habitants qui s’étaient déjà déplacés à regagner leurs villages respectifs.

Museza Cikuru
Etiquettes:

1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.