Nouvelle attaque à Rwenzori (Beni) : le RCD-KML Magezi parle d’une « chose insupportable »

magezi - ruwenzori - beni - ressortissants - de - rwenzori-Ntoma- Bulongo - massacres de beni
Vue sur Mutwanga, chef-lieu du secteur de Ruwenzori en territoire de Beni. Ph. Tiers

Malgré l’état de siège instauré par le Président de la République démocratique du Congo dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, les rebelles ougandais ADF continuent à s’attaquer aux populations civiles, le député Provincial du RCD-KML évoque une situation « inacceptable ».

Le Député Provincial élu pour le compte du Rassemblement des Congolais pour la Démocratie Kisangani -Mouvement de Libération (RCD/KML) se dit très inquiet de la montée en flèche de ces attaques des Forces Démocratiques Alliés dans le territoire de Beni au Nord-Kivu.

Lire aussi: Beni: plus de 10 morts dans une nouvelle attaque des ADF à Kalembo

C’est après la nouvelle attaque des ADF la nuit du mercredi à jeudi 21 octobre dans le village Kalembo de la localité Hurura en secteur de Rwenzori.

A en croire Celse Magezi, le bilan est de plus de quinze civils tués aux côtés des plusieurs autres portés disparus ainsi que des maisons d’habitations incendiées par l’ennemi.

« Nous avons appris avec tristesse les tueries à Beni. L’ennemi a fait incursion aux environs de Bulongo dans la nuit d’aujourd’hui. C’est une chose insupportable. Comme vous avez vu, nous avons subi des atrocités depuis plus de 7 ans. Et voilà maintenant, l’ennemi a changé de position, il a quitté le graben de Mwalika et maintenant il est dans la vallée de Semuliki. Là je parle de la commune de Bulongo, c’est quitter Kambo , Kotongo , Kisima , Rugetsi aller vers Byangulo », a fait savoir Celse Magezi.

Magezi plaide pour l’augmentation des effectifs militaires engagés dans la traque des rebelles ougandais ADF la région de Beni.

Lire aussi: RDC : près de 10 morts dans des nouvelles violences attribuées aux ADF à Irumu et Beni

A noter que la même nuit, les rebelles ougandais ADF se sont attaqués à la position des éléments FARDC située au rond-point Kambasule dans la même zone.

Magloire Tsongo, à Goma

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.