Nord-Kivu : une nouvelle attaque sanglante des rebelles ADF signalée à Beni

putréfaction - violences -
en territoire de Beni au Nord-Kivu

Les villages de Kisanga et Vukulula, situé dans le groupement Buliki en Secteur de Ruwenzori, dans le territoire de Beni, au Nord-Kivu, se vident progressivement de ses habitants, après le passage des rebelles ougandais d’Allied Democratic Forces ( ADF), la journée du jeudi 17 juin 2021.

D’après la Nouvelle Société Civile Congolaise du territoire de Beni, qui livre l’information à LaPrunelleRDC.info, plusieurs civils estimés à une dizaine ont été emportés lors de ce passage sinistre des rebelles dans ces coins.

«Selon nos sources il y aurait une dizaine de personnes portées disparues. Des morts on en a aussi enregistrés mais on ne sait pas encore donner un bilan exact de cette attaque. A part les militaires qui sont dans la vallée du Graben, il n’existe aucun autre service de sécurité dans cette partie du secteur Ruwenzori. Il y a plusieurs personnes qui vivent dans cette partie, et jusqu’à présent on s’inquiète de leur sort. » explique Moise Kiputulu Coordonnateur de la Nouvelle Société Civile Congolaise de la place.

Par ailleurs, la même Société Civile appelle la population à plus de vigilance et à la dénonciation de tout cas suspect. Aux services de sécurité, elle recommande le déploiement dans la zone des militaires FARDC pour la traque des rebelles qui circuleraient toujours.

Roger Kambale, à Beni

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.