Nord-Kivu : une bande des présumés criminels aux arrêts à Beni

Présentation ce samedi 11 septembre 2021, d’une bande des présumés criminels auteurs de plusieurs cas de vol à mains armées dans la commune Mulekera, en ville de Beni, au Nord-Kivu.

La présentation a été faite par le maire de la ville à l’Etat-Major de la Police Nationale Congolaise commissariat urbain de la ville.Parmi ces présumés bandits, figurent deux (2) femmes.Ils ont été présentés avec leur arme AK-47 avec laquelle ils opèrent.

Narcisse Muteba Kashale, indique que ces présumés bandits au nombre des neuf (9) ont été arrêtés grâce à la collaboration d’une femme qui a dénoncé cette bande. Il rassure sur la détermination des autorités à restaurer la sécurité dans la ville.

Il faut dire qu’il ne se passe plus une nuit sans qu’un cas d’insécurité ne soit enregistré dans la ville. Pour faire pression aux autorités, la Société Civile a décrété deux journées sans activités dès le lundi prochain.

L’autorité urbaine qui s’inscrit en faux contre cette décision hausse le ton, et indique que personne n’a le droit de décreter une journée sans activité dans sa juridiction. Il menace même de traduire en justice les acteurs de la Société Civile qui ont décrété cette mesure.

Ces présumés bandits qui n’ont pas été autorisés de s’exprimer devant la presse ont été présentés au lendemain des échauffourées entre les jeunes et les services de sécurité au quartier Ngongolio. Ces altercation se sont soldées par la mort d’une personne à côté des blessés et une cinquantaine d’arrestations.

Roger Kambale, à Beni

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.