Nord-Kivu/Presse: 2 journalistes décèdent à Goma

Les journalistes Raphaël Kiwongi et Jean-Luc Nyembo, respectivement éditeurs des Journaux « Jonction » et « Droit à la vérité », deux hebdomadaires paraissant dans la ville de Goma, sont décédés des suites d’une courte maladie.

La nouvelle de leur mort a été annoncée à la presse par les membres de leurs familles biologiques, la matinée de ce lundi 12 juillet 2021.

Leurs pairs, amis et connaissances parlent d’un choc. Ils disent regretter la perte de deux baobabs dans le monde médiatique.

« Tout d’abord Kiwongi fut un journaliste qui a su encourager les initiatives des jeunes journalistes. Il était un éducateur; un conseiller, faiseur des idées et quelqu’un qui savait collaborer avec les autres. Bref, une icône avec des talents incontournables, qui avait encore autour de lui une grande charge; de raisonner l’image de la nouvelle génération montante au sein de la presse du Nord-Kivu; » regrette Dieudonné Mango, journaliste et promoteur du site Caseranconte.net.

De son côté, Carly Nzanzu Kasivita, Gouverneur suspendu de la province du Nord-Kivu; regrette cette mort subite de deux grands éditeurs et travailleurs qui sont décédés.

Également, le député provincial Saidi Balikwisha dit regretter la perte de «deux grandes icônes» dans l’exercice de leur métier.

« Je partage ma douleur avec les familles biologiques des journalistes décédés cette nuit à Goma. Toutes mes condoléances à leurs familles biologiques et à toute la presse du Nord Kivu. Dieu a beaucoup aimé ses deux serviteurs et a décidé de les appeler auprès de lui nous laissant dans le chagrin, soyez forts, » dit-il.

Pendant ce temps, leurs corps sont gardés à la morgue de l’hôpital provincial du Nord-Kivu, en attendant le programme des obsèques.

Rappelons que le journaliste Raphaël Kiwongi a dirigé l’Union Nationale de la presse du Congo section du Nord-Kivu pour quelques années; avant d’être remplacé par l’actuelle Présidente, Rosalie Zawadi Masika.

Freddy Ruvunangiza à Goma

Etiquettes:

1 commentaire

  1. La Société Civile Forces Vives de la RDC vivant en Ouganda, présente ses sincères condoléances à toute l’équipe journalistique du Nord-Kivu et de toute la République pour avoir perdus les deux baobabs de la Presse, que leurs âmes reposent en PAIX et la terre de nos ancêtres leurs soit douce et légère. Nos condoléances encore à leurs familles biologiques.

    Fait à Kampala, ce 12 juillet 2021

    Zenga NKORANYI NAMULUNDI
    CIDHOP ONGDH et délégué principal de la Société Civile Forces Vives

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.