Nord-Kivu : l’insécurité refuse de dire son dernier mot sur l’axe Masisi-Nyabiondo-Kashebere

jeunes-Kaandja-attaque-Kitchanga-Ngungu
A Ngungu en territoire de Masisi. Ph. Laprunellerdc.info

Un taximan moto en provenance de la cité de Nyabiondo dans le territoire de Masisi vers Kashebere dans le Walikale a été blessé grièvement par balle par des bandits armés non autrement identifiés ce mardi 20 juillet aux environs de 17 heures à Kafuntsi, situé à 1 Kilomètre de Kaanja.

Selon Fabrice Mupfirwa, Président de la Société Civile du secteur Osso, les bandits ont multiplié les stratégies de braquage depuis la proclamation de l’état de siège en cette partie de la province du Nord-Kivu.

Il a par ailleurs ajouté que plusieurs barrières sont également érigées par certains éléments FARDC dans cette partie située au sud du territoire de Masisi.

Fabrice Mupfirwa demande aux autorités militaires de renforcer les effectifs militaires dans la zone et multiplier des stratégies pour barrer la route aux ennemis de la paix en territoire de Masisi. 

« Nous continuons toujours à demander aux autorités militaires de multiplier les stratégies mais aussi augmenter le nombre des militaires afin qu’on puisse vaincre l’ennemi. Nous demandons aussi que les militaires puissent être au service du peuple et qu’il ne puisse pas insécuriser la population car sur l’axe Nyabiondo-Masisi-Kashebere-Kilambo ce sont des barrières et avant de traverser vous été obligé de payer une somme d’argent », a dit Fabrice Muphirwa Président de la Société civile du secteur Osso.

Bienfaits Tumsifu, depuis Goma

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.