Nord-Kivu: Le mouvement citoyen Nasema Sasa dénonce “le bourdonnement et lallations” de Nangaa

Nord-Kivu: Le mouvement citoyen Nasema Sasa dénonce “le bourdonnement et lallations” de Nangaa
43 Views

Le mouvement citoyen “Nasema Sasa” dit non à ce qu’il qualifie de “bourdonnement et lallations de Corneille Nanga” qui propose un délai de 504 jours pour l’organisation des élections en RDC.

Le point focal et leader principal de ce mouvement l’a déclaré lors d’un café de presse organisé par son mouvement en terme de la commémoration du premier anniversaire du dit mouvement dans la ville de Goma.

Pour Smif Etumba, le calendrier électoral ne dépasse pas 2017.

“L’aspiration du peuple congolais, c’est la publication d’un calendrier électoral réaliste certes mais qui ne dépasse pas l’échéance de 2017 et l’organisation des élections d’ici fin décembre de la même année”.

 A travers cette déclaration, le mouvement Nasema Sasa porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale que sa lutte entamée depuis 2016, qui est celle de faire partir Joseph Kabila qui selon Nasema Sasa “a montré ses limites” et obtenir l’organisation des élections apaisées et transparente selon l’esprit de l’accord de la saint sylvestre conclu entre toutes les parties. Dans le sens contraire ce mouvement dit qu’il ne cachera pas sa position d’adhérer à l’idée d’une transition sans Kabila en rappelant le cas de la République Centre-Afrique qui a pu organisée les élections avec Catherine Samba Panza.

« Ce régime a déjà prouvé à la face du monde ses limites et nous croyons qu’il y a d’autres personnes qui peuvent mieux diriger ce pays et ceux qui pensent qu’il n’y a que KABILA qui peut rester ou diriger la RDC se trompent car eux aussi peuvent donner leurs connaissances et la RDC ira en avant » précise Smif Etumba.

Il ajoute que Joseph KABILA ne doit pas s’inquiéter pour son avenir car la constitution a déjà réglée cette question en lui proposant un poste de sénateur à vie.

« D’ailleurs à travers son expérience il servira d’une bibliothèque à consulter par les futures dirigeants en RDC”.

Avant de clôturer avec un appel pathétique à tous les congolais à adhérer à sa campagne” Rendez-nous nos élections” lancée depuis le début 2017 en donnant chacun le meilleur de lui-même et utiliser tout objet produisant du bruit (sifflet, casserole et clackson de enjeux roulants) pour réclamer la publication du calendrier électoral dans un bref délai.

Bertin Bulonza

Partager cet Article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on LinkedIn
Linkedin
CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )