Nord-Kivu: Le Gouverneur appelé à s’installer à Beni pour y suivre la situation sécuritaire

état de-siège-Gouvernorat-constant ndima-Le Gouverneur - éruption retour
Le Gouverneur du Nord-Kivu, Constant Ndima

La dynamique des jeunes activistes (DJA) demande au Gouverneur de la province du Nord-Kivu, le lieutenant général Constant Ndima Kongaba; de quitter la ville de Goma, Chef-lieu de la province et déplacer son bureau pour Beni à Mandina; afin d’y suivre personnellement de prêt la situation sécuritaire.

C’est ce qui est contenu dans une déclaration faite à la presse locale le dimanche 27 juin 2021 à Goma. Dans cette déclaration, ces jeunes ont passé en revue; plusieurs questions entre autres celles liées à la sécurité dans la province, la situation humanitaire au Nord-Kivu, les arrestations dans le dossier Simba Ngezayo etc.

Selon ces jeunes activistes, malgré la mise en place de l’état de siège au Nord-Kivu, la situation sécuritaire ne s’est toujours pas améliorée, ils citent notamment les multiples cas d’assassinat à Goma et dans ses périphéries; l’insécurité grandissante caractérisée par la présence des groupes armés à Masisi, Walikale et Lubero mais aussi les massacres répétitifs à Beni.

Pour apporter une réponse à cette situation ces derniers estiment que les autorités en province devraient accorder plus d’entretien; intention de collaboration avec le citoyen lambda que les riches car d’après eux; ce sont eux qui savent l’origine, la source de l’insécurité.

Ils proposent de même le déplacement des autorités militaires dans les milieux le plus touchés  par l’insécurité afin de devoir y répondre tant soit peu.

« Nous suggérons au Gouverneur militaire d’aller à Beni précisément à Madina pour y installer son Bureau; le Vice-Gouverneur à Masisi à la limite avec le territoire de Walikale;  le Bourgmestre de la Commune de Goma de s’installer au quartier Lac Vert; à la limite avec le Territoire de Masisi, celui de la Commune de Karisimbi de s’installer Bugamba à la Limite avec le Territoire de Nyiragongo et Goma; laisser la ville aux deux commandants et le maire de la ville car tous militaire, policiers.  Au REDOC de s’installer dans le Groupement de Rugari en territoire de Rutshuru« , ont ils demandé.

A en croire ces derniers une fois que cette recommandation est appliquée le gouverneur aura manifesté la différence entre la gouvernance civile et celle militaire qui doit manifester ses résultats, ont-ils conclu.

Freddy Ruvunangiza, à Goma

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.