Nord-Kivu : la Société Civile appelle d’autres officiers au front à Beni à suivre les pas de Mamadou Ndala

Mamadou - Ndala-Armée

Le colonel Mamadou Ndala Mustapha, vient de totaliser 7ans depuis le 2 janvier 2014; date de sa mort par embuscade sur la route Beni-Oicha, au quartier Ngadi, à moins de 10 kilomètres du centre-ville.

Ce samedi 2 janvier 2021, Septième triste anniversaire de sa mort, la Société Civile coordination urbaine de la ville de Beni, où Mamadou fut tué; garde encore de lui le souvenir d’un vaillant combattant du peuple qui s’est sacrifié pour la recherche de la paix dans la région.

Kizito Bin Hangi, son président profite de cette occasion pour appeler d’autres militaires engagés au front dans le combat contre les ADF, à imiter Mamadou pour anéantir l’ennemi.

«Il avait été envoyé ici à Beni, pour combattre l’ADF, malheureusement il avait été achevé avant qu’il commence sa mission. Nous pensons à travers ce triste anniversaire, les autres militaires des commandants qui sont au front dans le combat contre ADF; devraient imiter le comportement, le modèle et la façon de faire de Mamadou Ndala. Parce qu’il était déterminé, il a également évité la corruption; et son objectif était de protéger la population en neutralisant les groupes armés»; déclare Kizito Bin Hangi à Laprunellerdc.info.

Par ailleurs la Société Civile plaide pour l’immortalisation de ce vaillant combattant par la construction d’un monument dans la ville; qui pourra rappeler aux générations futures, sa détermination et ses exploits dans la recherche de la paix à Beni, et dans tout le Nord-Kivu.

Roger Kambale, depuis Beni

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.