Nord-Kivu: fin de deux journées « ville morte » pour exiger la démission du Commandant PNC et l’Administrateur du territoire de Beni

couumière-Ngongolio-Officiers-bouclage-beni-Jules Vayihekya-Kalinda-Blessés Veranda-officiers-OCHA-PNC-rebelles-jeunes-déplacés-terroriste-militaires-églises-Obadi-ADF-Mbilali-drones-CEPADHO-Kangbayi-santé-Héritier Claudel mini Pakanza militaire Rwangoma Ntoma des personnes interpellées par la police à Beni
Vue sur Beni ville au Nord-Kivu. Ph. Laprunellerdc.info

Suite et fin ce mardi 29 septembre 2020 d’une série de deux journées sans activités; décrétées dimanche par le collectif des ONG-DH, sur toute l’étendue du territoire de Beni, au Nord-Kivu.

Cela, pour toujours exiger le départ du Commandant de la police nationale congolaise et l’Administrateur du Territoire de Beni; accusés d’incompétence dans la protection des civils et leurs biens.

L’assassinat entre le 11 et le 15 septembre de deux civils en cellule Kazimoto; serait la goûte qui a fait déborder le vase.

Pour cette deuxième journée consécutive du mardi 29 septembre 2020; tous les magasins et boutiques et d’autres appartements commerciaux y compris les hôpitaux sont restés fermés.

Donat Kibwana, Administrateur du territoire a même convoqué une réunion urgente à son office de travail ce même mardi; pour essayer de persuader ces couches de la Société Civile à revenir à la raison mais sans succès.

Les cadres qui ont représenté les différentes couches, ont appelé pour ce faire la population à venir participer à une réunion évaluative et restitutive; pour stopper ou non cette série des activités pour réclamer le départ de ces deux autorités.

Ainsi, Lewis Kambale Saliboko, cadre de l’ASHADO, a d’abord remercié la population qui a respecté le mot d’ordre du collectif des ONG-DH; avant d’appeler cette dernière a venir massivement participer à cette réunion évaluative prévue ce mercredi 30 septembre 2020.

Roger Kambale, depuis Beni

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.