Nord-Kivu: 7 sur les 12 pêcheurs arrêtés par la Marine Ougandaise à Kyavinyonge ont été libérés

Nord-Kivu: 7 sur les 12 pêcheurs arrêtés par la Marine Ougandaise à Kyavinyonge ont été libérés
Kyavinyonge en territoire de Beni. Ph. Laprunellerdc.info

Sept sur les douze pêcheurs congolais arrêtés par la marine Ougandaise à Kyavinyonge, en territoire de Beni le 31 décembre dernier, ont été libérés dans la soirée de ce jeudi 09 janvier 2020.

Selon nos sources sur place, ils avaient été arrêtés sur les eaux du Lac Edouard, après avoir violé la limite lacustre, selon la marine ougandaise. Après leurs arrestation, ils ont été acheminés à Rweshama dans la prison de Katwe en Ouganda.

L’un d’eux contacté par Laprunellerdc.info, affirme avoir passé plusieurs jours dans la prison de Katwe avec ses compatriotes, qui eux sont restés détenus en Ouganda faute de l’argent exigé par les officiels ougandais pour leur libération.

Fidèle Kambere indique que les sept ont été relâchés après paiement d’une importante somme d’argent, et que leurs matériels de pêche sont restés en Ouganda.

Nous avons été arrêtés le 31 décembre dernier vers 7 heures du matin sur le lac en destination Rweshama, pour se retrouver dans la prison ougandaise de Katwe quelques heures après. Quand notre représentant est venu pour une intervention, ils ont exigé une importante somme d’argent en faveur de notre libération. Sur les 12 pêcheurs qui avaient été arrêtés 7 sont libres et 5 restent en prison faute des moyens. Nous y avons laissé tous les matériels de pêche, nos quatre pirogues et celles des pêcheurs arrêtés récemment” renseigne-t-il.

Fidèle Kambere lance un cri d’alarme aux autorités congolaises et ougandaises de s’impliquer dans cette affaire de limite lacustre RDC-Ouganda, sur le lac Édouard, pour mettre fin à cette pratique devenue récurrente et qui cause des arrestations chaque jour.

Il plaide aussi pour la libération de ses compatriotes qui sont restés en détention, il dit avoir appris que ceux qui sont restés seront transférés à Kampala.

Signalons que ces pêcheurs libérés ont passé nuit ce jeudi au poste frontalier de Kasindi, et ont ont confirmé qu’ils prendront la direction de Kyavinyonge ce vendredi 10 janvier 2020, leur milieu d’origine.

Heritier Ndunda Bin Mulemberi, depui Kasindi (Beni)

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )