Nicaragua : vote de la loi instituant la prison à perpétuité contre les féminicides

organisations-fille - nyamilima - mutilations-génitales-ONU-FEMMES
Une femme victime de viol.

Le Nicaragua vient de voter une loi qui impose la prison à perpétuité pour les féminicides et d’autres crimes avec circonstances aggravantes. Une loi qui est entrée en vigueur ce lundi 25 janvier 2021.

La perpétuité pourra être prononcée notamment contre les auteurs d’assassinats de femmes commis après un viol, motivés par le genre ou s’ils ont été commis devant les enfants de la victime. Les assassinats par le poison, asphyxie, incendie ou contre une personne vulnérable seront également passibles de la prison à perpétuité.

Jusqu’ici la peine maximale en vigueur au Nicaragua était de 30 années de réclusion. Les condamnés à la perpétuité pourront demander à bénéficier d’une libération conditionnelle au terme de 30 années d’incarcération.

La peine de prison à perpétuité pourra aussi être prononcée pour les assassinats motivés par « la haine », « l’intolérance et la discrimination » pour des raisons de genre, idéologiques, économiques, sociales, religieuses, de couleur de peau, de nationalité, de handicap ou de profession.

Face à l’augmentation des féminicides à travers le monde, des militantes féministes ont unie leurs voix pour parler de cette situation. Le sujet commence vers 2019 à s’inscrire à l’agenda politique et des budgets commencent à être alloués à la lutte contre les violences conjugales.

Le Brésil est le pays avec un taux de féminicides le plus élevé au monde avec une moyenne de quatre femmes tuées chaque jour. Il est suivi de l’Afrique du Sud où trois femmes y meurent chaque jour sous les coups de leur conjoint.

Le vote de cette loi est un signe encourageant pour des organisations qui luttent pour la pénalisation des féminicides.

Il faut dire que le Nicaragua connaît un taux inférieur des féminicides que celui de ses pays voisins. Un rapport de l’organisation non gouvernementale « Catholiques pour le droit à naître », cité par RTL Info, 716 féminicides ont été commis dans ce pays entre 2010 et 2020.

Thomas Uzima

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.