Mort du militant Freddy Kambale :«c’est la genèse de la démocratie et la consolidation de la paix qui sont en péril » (Denis Mukwege)

Mort du militant Freddy Kambale :«c’est la genèse de la démocratie et la consolidation de la paix qui sont en péril » (Denis Mukwege)
Freddy Kambale, militant de la LUCHA tué par des éléments PNC à Beni
415 Views

Le Docteur Denis Mukwege, Prix Nobel de la Paix 2018 a rendu hommage Freddy Kambele, militant du mouvement citoyen “Lutte pour le Changement” LUCHA décédé par les balles de la Police Nationale Congolaise dans la ville de Beni au Nord-Kivu alors qu’il manifestait contre l’insécurité et pour le retour de la paix dans la région.

Pour Mukwege, c’est la genèse de la démocratie et la consolidation de la paix qui sont en péril.

“Quand ceux et celles qui défendent la justice et la paix sont menacés, c’est la genèse de la démocratie et la consolidation de la paix qui sont en péril. Repose en paix Frederic Marcus Kambale”, écrit-il sur son compte twitter.

Plusieurs autres leaders ont dénoncé la brutalité des éléments de la Police Nationale Congolaise dans la répression de la manifestation de la LUCHA. C’est le cas de Martin Fayulu qui n’a pas été tendre avec Kabila et Tshisekedi.
“Le régime sanguinaire de Kabila continue, avec son proxy Tshisekedi, à tuer, sans merci, de braves jeunes. De Luc Nkulula, en passant par O. Muhindo et aujourd’hui Freddy Kambale, la Lucha RDC paie un lourd tribut pour réclamer des droits fondamentaux garantis par la Constitution”, a-t-il également dit sur son compte twitter.
Les Etats-Unis ont de leur côté exigé des enquêtes.
“Nous avons appris avec consternation qu’un membre de la Lucha a été tué aujourd’hui à Beni au cours d’une manifestation contre la montée de l’insécurité à l’Est de la RDC. Nous constatons que les policiers qui seraient responsables, sont incarcérés et espérons qu’une enquête appropriée sera diligentée et que toute personne dont la culpabilité aura été établie répondra de ses actes,” peut-on lire dans le communiqué.

Rappel

Âgé de 22 ans, le jeune militant de la LUCHA a reçu une balle dans la tête pendant qu’ils étaient en pleine manifestation contre l’insécurité dans la région de Beni le jeudi  jeudi 21 mai 2020. Freddy Kambale est allé succomber de ses blessures à l’hôpital, quelques heures après.

La Lucha pointe du doigt la police vile de Beni qui selon elle, a toujours été brutale et non professionnelle. 

Celui-ci est le deuxième militant de la Lucha Beni a été tué dans une manifestation. En Novembre 2019, alors que des tueries des civils s’étaient encore accentuées, la Lucha avec d’autres groupes de pression avaient lancé des manifestations contre la MONUSCO qu’ils avaient jugé inefficace.

Au cours de l’une des manifestations, Muhindi Obadi avait aussi reçu une balle dans la tête et est mort quelques heures

Freddy Kambale voulait que les massacres cessent

Notons que la région de Beni est en proie de l’insécurité depuis plusieurs années maintenant des rebelles ADF y sèment la terreur. Ils tuent et incendient des maisons des paisibles citoyens.

Au delà de ça, il y a aussi le banditisme urbain qui continue à faire des victimes dans cette partie de la province du Nord-Kivu.

Avec l’avènement de Félix Tshisekedi, qui a jure que sur la sécurité à l’Est, les opérations militaires, dites de grande envergure ont été lancées depuis le mois d’Octobre de l’an passé. 

Cela a occasionné une forte représailles de la part de ces rebelles qui ont tué les civils en masse. L’on peut compter environ 500 civils tués depuis ce temps. Freddy Kambale voulait que la situation change.

Jean-Luc M.

Partager cet Article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on LinkedIn
Linkedin
CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )