Minembwe: un militaire tire sur 5 personnes, 3 décès enregistrés

banyamulenge-Charles Sematama-Société-Makanika-calme-limites-femmes violées. Fizi-Minembwe-TENAFEP-Minembwe
A Minembwe en territoire de Fizi, au Sud-Kivu.

Un élément du 123ème bataillon des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC); dans la région de Minembwe, territoire de Fizi (Sud-Kivu) a ouvert le feu sur 5 personnes.

C’est ce qu’annonce le Général Gaby Boswane Baloma, commandant secteur opérationnel Sukola 2 sud Sud-Kivu; dans un communiqué parvenu à Laprunellerdc.info.

Sans expliquer les circonstances de ce drame qui a eu lieu jeudi 1er octobre 2020 vers 20 heures 30; cet officier FARDC confirme que 3 de ces victimes sont mortes sur place; parmi elles un militaire.

Deux autres blessés sont dans une structure sanitaire pour des soins, annonce-t-il.

En attendant, Gaby Bosane rassure que le meurtrier Andulu Ezando Alain est aux arrêts, à la disposition de la justice militaire.

«Le meurtrier est aux arrêts et mis à la disposition de la justice militaire pour répondre de ses actes. Le commandant secteur opérationnel Sukola 2 sud Sud-Kivu condamne fermement avec rigueur ces actes ignobles et présente ses condoléances aux familles éprouvées, à la population toute entière de Minembwe », indique le communiqué.

En outre, indique l’armée, le Commandant axe opérationnel Minembwe est instruit de prendre les dispositions utiles pour que de tels actes ne se répètent plus.

Jean-Luc M.

Etiquettes:

1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.