Minembwe : 15 assaillants tués et 5 militaires tombés sur le champ d’honneur dans des affrontements entre les FARDC et la coalition Makanika

décapité - kamombo - fizi- militaire -tué -uvira - wakabango - lulimba - lulingu - compagnon - miliciens - assaillants - RDC -Zambie. RDC-Zambie. Kalingi Dilolo - FARDC - Mikenge - Minembwe - Peter Cirimwami Route Walikale-Masisi - Kazimia - Fizi - coalition - makanika
Des militaires FARDC en progresse vers Kalingi pour faire face aux Gumino. Ph. Capt. Kasereka, FARDC

Le Porte-parole de l’armée dans le sud de la province du Sud-Kivu dresse un bilan de 5 militaires des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) déjà tombés sur le champ d’honneur et une dizaine des blessés à Minembwe, un bilan un peu plus lourd du côté assaillants. 

Des combats entre les Forces Armées de la République Démocratique du Congo et la coalition des groupes armés Twirwaneho, Makanika, Gumino se sont poursuivis pour la deuxième journée consécutive à Minembwe dans le territoire de Fizi, au Sud-Kivu.

Lire aussi: Minembwe : 15 assaillants tués et 5 militaires tombés sur le champ d’honneur dans des affrontements entre les FARDC et la coalition Makanika

Du côté des assaillants, le capitaine Dieudonné Kasereka parle de 35 blessés et 15 morts.

« Le bilan provisoire fait état de 5 militaires FARDC tombés sur le champ d’honneur et 14 blessés. Du côté de l’ennemi 35 blessés, 15 morts », annonce Kasereka.

L’armée renseigne que les opérations de ratissage en profondeur se poursuivent dans la zone.

Déclenchées ce samedi 10 juillet 2021, suite aux attaques de cette coalition aux positions des FARDC, ces attaques se sont poursuivies jusque ce dimanche 11 juillet.

L’armée affirme également avoir récupéré toutes ses positions au cours de ces violents affrontements.

Parmi les positions reconquises, l’armée parle de UGEAFI, et celles installées aux environs du centre de Minembwe.

Conséquence : un déplacement massif des habitants de Minembwe et environs est observé depuis le début des affrontements avec les assaillants. 

Lire aussi: Fizi: des attaques simultanées des groupes armés Makanika, Ngumino et Twirwaneho contre les FARDC rapportées à Minembwe

L’armée continue d’appeler des civils détenteurs d’armes et tous les groupes armés nationaux et étrangers à se rendre sans condition en vue de travailler pour le développement de leur entité.

Bertin Bulonza

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.