Maniema: un motard tué par un présumé militaire FARDC à Kabambare

Motard
tension à Kabambare ce mardi

Un présumé militaire FARDC a tiré à bout portant sur un motard, qui est décédé sur place, l’avant-midi de ce mardi 19 octobre 2021 à Kopakopa, une barrière située à 4 kilomètres de la commune rurale de Salamabila, en territoire de Kabambare au Maniema.

Selon des sources sur place, ce conducteur de moto a refusé de payer 1.000 FC comme taxe de ce poste de péage route. Il a ainsi été poursuivi par des militaires commis à cette barrière, située à la porte d’entrée de cette municipalité rurale, et l’un d’eux a tiré sur lui.

La victime conduisait une moto transportant des marchandises, en provenance de Wamaza, et en direction de Salamabila.

Une vive tension est perceptible sur place, à la suite de cet incident. Des motards de Salamabila se sont soulevés pour manifester contre la mort de leur collègue.

Des sources sur place rapportent plusieurs dégâts matériels déjà enregistrés sur place, notamment des édifices tant publics que privés endommagés, parmi lesquels figurent le bureau de la commune de Salamabila, et des maisons des taxateurs de l’État.

Toutes les activités sont donc paralysées sur place depuis l’avant-midi. Pas de vente des marchandises, des boutiques sont restées fermées. Et des balles qui crépitent de partout, des forces de l’ordre tentant de mettre fin aux actes de vandalisme, créent la panique au sein des habitants de Salamabila.

Djunga Bora Rémy, depuis Kindu

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.