Lutte contre l’impunité: la RDC et l’Union européenne conviennent d’œuvrer pour la définition des mécanismes de justice transitionnelle

union européenne propice
Dialogue politique RDC-Union Européenne

A l’issue de la deuxième session du Dialogue Politique tenue le 5 et 6 octobre dernier, la République Démocratique du Congo et l’Union Européenne; ont convenue de travailler pour l’élaboration des mécanismes de justice transitionnelle; pour renforcer la lutte contre l’impunité.

 L’Union Européenne a réaffirmé son attachement à l’intégrité et la souveraineté de la RDC; mais celle-ci a exprimé sa solidarité avec les populations congolaises, qui continuent à être victimes des violences.

«Les partenaires ont condamné la persistance inacceptable des violations des droits humains et ont exprimé leur inquiétude; sur la recrudescence de l’activisme des groupes armés et des forces négatives avec comme conséquence; la dégradation de la situation sécuritaire et humanitaire, dans certains territoires des provinces de l’Est de la RDC. Les Parties ont également marqué l’importance d’œuvrer à la définition de mécanismes de justice transitionnelle et de processus de réconciliation intercommunautaire. Elles ont aussi échangé sur la poursuite et les ajustements indispensables aux programmes de paix.» dit le communiqué final de cette réunion.

L’Union Européenne salue les efforts du Gouvernement congolais et la contribution de la MONUSCO; pour la pacification et la stabilisation de la partie Est de la RDC, et ensemble ils recommandent la concentration des forces dans les zones à haut risque.

Lire aussi RDC: l’Union européenne soutient l’émergence d’une classe moyenne par l’amélioration du climat des affaires

Selon ce communiqué, le renforcement de la lutte contre l’impunité; en particulier à l’égard des auteurs des violations et atteintes aux droits de l’Homme; pourrait contribuer à la recherche d’une paix durable.

«L’Union Européenne s’engage à poursuivre et renforcer son appui en faveur de la sécurité, la paix et la stabilité. Le Gouvernement de la RDC rassure l’Union Européenne de sa détermination à poursuivre les réformes; engagées dans le secteur de la sécurité, de la défense et de la justice. Les Parties ont insisté sur le caractère fondamental que constitue le renforcement de la lutte contre l’impunité; en particulier à l’égard des auteurs des violations et atteintes aux droits de l’Homme dans la recherche d’une paix durable; et sur la nécessité de faire appliquer dans toute leur rigueur les lois nationales et les conventions internationales auxquelles la RDC est partie.»

Les Parties ont rappelé l’importance des programmes DDR et DDRRR dans le processus de stabilisation; et soutiennent l’approche communautaire et centrée sur le respect du droit national et les conventions internationales auxquelles la RDC a souscrit; notamment en matière de poursuites pénales pour les crimes de guerre, de génocide et crimes contre l’humanité et les violences sexuelles.

Museza Cikuru

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.