Lutte contre Ebola à Mwenga: 30 leaders locaux formés à Chowe

Suite à la présence de la maladie à virus Ebola à Chowe en chefferie de Lwindi dans le territoire de Mwenga, les natifs de Lwindi vivant à Bukavu conduit par le Chef des travaux Florent Watukalusu Mbale Katuta ont procédé à la formation de trente leaders locaux dans le groupement de Ihanga dans le cadre de lutter contre la maladie à Virus Ebola.

Durant deux jours, les participants dont les enseignants, les pasteurs, les chefs locaux ont été outillés sur différentes thématiques parmi elles : l’historique de la maladie à virus Ebola, la contamination, les signes et le diagnostic mais en plus sur la prise en charge tout en insistant sur la prévention d’Ebola.

Le troisième et dernier jour a été consacré à la sensibilisation des différentes couches sociales sur la maladie Ebola.

Le Dr Luc Iganga était dans l’église 5ème CELPA-Kalama où les fidèles ont été sensibilisés sur les mesures préventives de la lutte contre cette maladie, le même message a été relayé par le chirurgien Dr Homère Kishimbi Mukulu dans l’église de la 8ème  CEPAC-Kalama qui a demandé à la population de respecter les règles d’hygiènes pour combattre Ebola.

Dans la chapelle catholique de Kalama et l’église méthodiste, les chrétiens ont aussi été  sensibilisés respectivement par le CT Florent et le Dr Adrien Mubake sur le lavage des mains à chaque contact avec toute personne et de ne pas céder aux fausses rumeurs disant que la maladie Ebola n’existe pas. « Cette maladie est réelle, nous devons la combattre jusqu’à son éradication » ont –ils insisté.

Sur place à Ihanga, la population a bénéficié d’un lot des lave-mains dans 8 églises et plusieurs écoles de la part de cette délégation de natifs de Lwindi résidant à Bukavu.

Des habitants de Chowe lavent leurs mains au chlore après sensibilisation.

Les différents fidèles des églises ont adhéré au lavage des mains en quittant l’église.

Selon Chef de la délégation l’expert en santé publique, CT Florent Mbale, l’objectif était de compatir et échanger avec les malades, leurs familles ainsi que la population de Lwindi qui est traumatisée par la présence de la MAV.

Le CT Florent a demandé à toute la population de la chefferie de Lwindi et particulièrement celle de du groupement de Ihanga de rester unie et soudée pour éviter la propagation de la maladie à virus Ebola dans leurs milieux respectifs.

Quant aux bénéficiaires de la formation, ils ont promis de vulgariser le message de la lutte contre Ebola partout où ils passeront et ont promis de former également d’autres personnes pour cette fin.

Même son de cloche pour les responsables des églises et écoles qui ont remercié les natifs de Lwindi pour ce geste et en ajoutant qu’ils vont bien gérer les différents outils de lutte contre Ebola leurs octroyés.

La chapelle de l’église catholique de Kalama a servi de cadre pour cette formation et les activités ont duré trois jours soit du 13 au 15 septembre 2019.

Abdallah Mapenzi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.