Lubero : une nouvelle attaque Maï-Maï fait un mort dans les rangs des FARDC à Vusamba

Kasugho- Lubero-vusamba - détraqué mental - état de siège-kirumba-infirmiers-Lubero-présumé-voleur-Nord-Kivu - miriki
centre de Miriki en territoire de Lubero. Ph. Laprunellerdc.info

Des présumés miliciens maï-maï ont attaqué la nuit du mercredi au jeudi 25 novembre 2021 vers 21 heures, la localité de Vusamba, en groupement Bukenye, Chefferie de Baswagha en territoire de Lubero au Nord-Kivu.

Cette information est annoncée à LaPrunelleRDC.info par la Société civile du territoire de Lubero.

Lire aussi: Lubero : un homme accusé d’avoir volé une chèvre, tué à Bukomerwa

Elle indique que c’était aux environs de 21 heures 30 locales que ces miliciens maï-maï ont fait incursion dans cette entité.

Le bilan fait état d’un militaire des Forces Armées de la RDC tué lors des échanges des tirs qui n’ont duré que quelques minutes.

Son corps sans vie a été retrouvé le matin avec son arme à la main.

« Le bilan de cette attaque qui a duré quelques minutes fait 1 mort du côté loyaliste mais on ne connaît pas si du côté de l’ennemi, il y a des morts ou des blessés car dans la matinée nous avons tout simplement rencontré le corps de notre vaillant soldat. Son corps a été mis sous terre ce même jeudi au camp militaire de Vusamba après constat d’un officier venu de Buyinga », explique la Société Civile locale.

Lire aussi: Lubero: un présumé rebelle ADF arrêté par des jeunes à Kipese

Rappelons qu’il y a seulement quelques jours, une autre position des FARDC a été attaquée à Ndoluma et a occasionné la mort d’un autre militaire. Un commandant de l’armée a également été blessé.

La Société Civile note par ailleurs que suite à cette insécurité généralisée dans la région, les écoles n’ont pas fonctionné et certains habitants ont déjà abandonné la localité pour d’autres villages voisins supposés sécurisés.

Toutes nos tentatives pour avoir la réaction de l’armée n’ont pas abouti. 

Bienfait Tumsifu, depuis Goma

Etiquettes:

1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.