L’insécurité défie l’autorité au Sud-Kivu : au moins 36 personnes tuées en Novembre 2021 (SAJECEK)

vives - nguba - défie - ibanda - bukavu - la dycod - incursion - Essence-jetons visiteurs-insécurité-Sud-Kivu - Personnes tuées
Vue sur une partie de la ville de Bukavu, Chef-lieu du Sud-Kivu

Au moins 36 personnes ont été tuées en novembre 2021 dans la Province du Sud-Kivu. C’est ce que rapporte le traditionnel « Bulletin Surprise » de la Synergie des Associations des Jeunes pour l’Education Civique, Electorale et la Promotion des Droits de l’Homme au Sud-Kivu (SAJECEK-Forces vives) qui pense que l’insécurité défie les autorités.

Parmi ces 36 personnes tuées, la ville de Bukavu a été la plus touchée avec 8 cas suivie du territoire d’Uvira qui a enregistré 7 personnes tuées.

Lire aussi: Sud-Kivu : un autre mois sanglant, 40 personnes tuées, 19 cas de justice populaire en Octobre (SAJECEK)

Dans ce « Bulletin Surprise », on peut lire que cinquante et une maisons ont été la cible des malfrats. Le territoire de Fizi a enregistré 19 cas suivi de la ville de Bukavu avec 18 maisons attaquées.

13 cas d’enlèvements ont été enregistrés sur toute l’étendue de la province.

Aux côtés des enlèvements, on note également le recours par la population à la justice populaire. Contrairement au mois passé, 3 personnes ont été victimes de cette pratique tant décriée par des défenseurs des droits de l’homme.

Pendant le mois de novembre écoulé, on note également une hausse de braquages des véhicules. 19 cas répertoriés. Le territoire de Mwenga a été le plus touché avec 12 véhicules braqués. 

Voici le tableau peint par Sajecek au mois de Novembre:
Tueries Maisons attaquées Véhicules braqués Enlève-ments Justice populaire
Bukavu 8 18 2 1
Kabare 2 3 1
Walungu 2 3 1
Mwenga 5 2 12
Uvira 7 3 1 2
Fizi 5 19                   1 7
Shabunda 2 4
Idjwi 1 1
Kalehe 4 3 2
Total 36 51 19 13 3

Ce qui fait dire à SAJECEK Forces Vives que l’insécurité « défie » les autorités de la Province du Sud-Kivu.

Lire aussi: Le décompte macabre se poursuit au Sud-Kivu : 32 personnes tuées et 30 cas de justice populaire en Septembre (SAJECEK)

«L’insécurité continue à faire des victimes au Sud-Kivu dans un silence total des autorités…La persistance de l’insécurité au Sud-Kivu remet en cause les stratégies et le plan de sécurité des autorités policières et militaires de la province », regrette SAJECEK.

Jean-Luc M.

Etiquettes:

2 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.