L’inaction de l’autorité décriée au Sud-Kivu : au moins 31 personnes tuées en décembre 2021 (SAJECEK)

vives - nguba - défie - ibanda - bukavu - la dycod - incursion - Essence-jetons visiteurs-insécurité-Sud-Kivu - Personnes tuées
Vue sur une partie de la ville de Bukavu, Chef-lieu du Sud-Kivu

A quand la fin de l’insécurité au Sud-Kivu ? C’est la Principale question contenue dans le traditionnel « Bulletin Surprise » de la Synergie des Associations des Jeunes pour l’Education Civique Electorale et la Promotion des Droits de l’Homme au Sud-Kivu (SAJECEK-Forces Vives)alors que l’organisation livre le bilan de la gouvernance sécuritaire au mois de décembre 2021. Une fin d’année pas très bonne pour les Sud-Kivutiens vu le nombre des personnes tuées, des cas de braquage des véhicules ou des maisons attaquées.

En effet, note l’organisation, au moins 31 personnes ont été tuées au mois de décembre 2021 dans la Province du Sud-Kivu.

Lire aussi: L’insécurité défie l’autorité au Sud-Kivu : au moins 36 personnes tuées en Novembre 2021 (SAJECEK)

En plus de ces 31 personnes tuées, au moins 11 cas de justice populaire ont été enregistrés aux côtés d’au moins 16 cas d’enlèvements.

Par ailleurs, 55 maisons ont été attaquées par des bandits armés au cours de la même période.

Dans le chapitre des tueries des civils, le territoire de Fizi a enregistré plus des cas. C’est exactement 13 personnes tuées, selon SAJECEK. Kabare vient en tête pour les cas de justice populaire avec 7 à lui seul.

Comme pour la Justice populaire, les maisons des citoyens attaquées par des bandits armés sont en grande partie dans le territoire de Kabare. Sur les 55 évoquées par Sajecek, 18 sont de ce territoire suivies de 11 de Bukavu, le Chef-lieu de la Province.

Lire aussi: Sud-Kivu : un autre mois sanglant, 40 personnes tuées, 19 cas de justice populaire en Octobre (SAJECEK)

Voici le tableau peint par SAJECEK Forces Vives au cours du mois de décembre dernier:

Tueries Maisons attaquées Véhicules braqués Enlève-ments Justice populaire
Bukavu 3 11 1
Kabare 6 18 3 5 7
Walungu 2 3 11
Mwenga 1 5 3
Uvira 2 6 2 5 1
Fizi 13 5                   2 3 1
Shabunda 2 3 9
Idjwi
Kalehe 2 4 1 2 2
Total 31 55 31 16 11

L’organisation regrette que malgré la persistance de l’insécurité en province du Sud-Kivu, les autorités semblent opter pour « l’inaction ».

Lire aussi: Le décompte macabre se poursuit au Sud-Kivu : 32 personnes tuées et 30 cas de justice populaire en Septembre (SAJECEK)

Sajecek Forces Vives dénonce par la même occasion le « silence radio » de l’autorité sur la question de l’insécurité devenue chronique dans la Province.

Jean-Luc M.

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.